Le secret de Tina [Act 7][Iri - Tina - Mai-Linh]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Le secret de Tina [Act 7][Iri - Tina - Mai-Linh]

Message par Tina le Mar 31 Oct - 8:58

_Après cette nuit dans la serre, je suis partie en mission un mois,  les nausées ne se sont manifestés que vers la fin de ce mois. J'ai cru avoir été exposé à un virus, je n'aurais jamais pensé pouvoir mettre au monde un bébé. Je ne m'en suis rendue compte que lorsque je suis rentrée à Asheimkai. Mon patron a remarqué que j'étais plus faible et d'une humeur bipolaire encore plus que d'habitude. Il m'a fait examiner et m'a annoncé ma grossesse. Je ne savais pas comment réagir, je voulais t'en parler,  vraiment.
_Est ce que ... Tu ... l’as fait adopter ?
_Il n'est jamais venu au monde. Talem et Takaaki m'ont promis de respecter mon choix,  mais mon ancien patron m'a forcé à le faire, il disait que j'allais détruire ma vie,  que je ne ferais jamais une bonne mère et que ce bébé n’avait aucun avenir. Et aussi que Takaaki voulait que je le garde juste parce qu’il voyait ça comme une opportunité d'avoir un nouvel l'élève dans ses rangs. C'était possible, mais je ne saurais jamais la vérité. Pour m'en dissuader complètement, il m'a dis que si je ne le faisais pas il arracherait lui même cet enfant de mon ventre.


Un long et pesant silence s’installa entre les anciens amants. Tina n’avait pas regardé Luka de tout son discours. Elle le savait perdu dans ses pensées. Partager entre plusieurs sentiments, la colère, la compassion, la compréhension, l’incompréhension. Il aurait pu être père, comme Tina aurait pu être mère. Même si elle connaissait cette joie à présent, Sarielle n’était pas sa fille. Elle pouvait prétendre être celle de Nô beaucoup plus qu’elle.
Le jeune homme invita son amie à continuer son récit.

_J’ai avorté et j'ai préféré couper contact avec toi pour ne jamais te le dire. Cette expérience m'a rendu encore plus désinvolte. J'ai commencé à apprécier torturer les gens,  les faire souffrir comme j'ai souffert. Je ne pensais pas que cela allait m’atteindre. Mais finalement, j’en ai rapidement voulu au monde entier. Je suis devenue un monstre, j’en suis consciente.
_Il t'a obligé à le faire, ce n'est pas toi qui a tué cet enfant.
_J'aurais pu m'enfuir.
_Tu étais jeune et tu considérais cet homme comme ton tuteur. N'importe qui aurais fais la même chose à ta place. Mais c'est vrai que tu n'aurais jamais du couper contact avec moi. Je t'aurais soutenu,  rassuré, consolé, protégé.
_... Désolée.


Luka avait une mine abattue. Il prit doucement la main de son amie dans la sienne, et la lui caressa avec son pouce. Tina continua de fixer le reflet de la lune, le regard lointain, perdue dans un abime de souvenirs douloureux.

_Je ne sais pas ce qu'il est devenu après l'intervention. Je l'ai à peine vu mais je suis certaine qu'il ne respirait pas. Il était si petit …
_Saku … Pourquoi m'avoues-tu ça maintenant ?
_Je commence à cicatriser. Maintenant j'ai une fille, des personnes pour me soutenir. Et je démarre une nouvelle vie avec cette formation de vétérinaire. Je suis prête à affronter mes démons à présent. Et aussi ... J'espère que si je tombe,  tu seras là malgré tout pour me relever.

_Jamais je ne t'abandonnerais ... Saku ... Jamais.

Tina se tourna vers Luka et se mit à sourire à son ami avec sincérité. Le coeur du russe se mit à battre très fort. Elle était tellement bel lorsqu'elle souriait ...
Doucement, la demoiselle posa sa main froide sur la joue chauffée du russe par ses rougeurs.  Elle se pencha et pressa ses lèvres contre les siennes. Luka resta sans voix. Tout ses sens se mirent en veille alors que ses narines s’imprégnaient de l'odeur de rose qu'avait naturellement la jeune femme.
Il aurait aimé rester toute la nuit ainsi mais Tina se détacha de ses lèvres, toujours ce sourire envoûtant sur son visage d’un blanc neige.
Le russe vira au rouge et fixa les yeux émeraude de la demoiselle avec étonnement. Même si ce n'était pas leur premier baiser, la belle n'avait jamais prit l'initiative de le faire. Il avait l'impression que cela avait une toute autre saveur. Beaucoup plus profonde.
La demoiselle prit la main du jeune homme et entrecroisa ses doigts avec les siens.

_Merci pour tout.

Les deux complices se levèrent et commencèrent à se diriger vers le manoir. A présent les policiers devaient être sur place et Luka serait plus en sécurité parmi eux.
Ils se tenaient encore la main dans la forêt. Mais une lueur attira leur attention, celle d’une lampe torche. Tina fit une bise sur la joue de son ami et commença à partir alors que la lueur se rapprochait du jeune homme, seul à présent.
avatar
Tina

Messages : 100
Date d'inscription : 28/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le secret de Tina [Act 7][Iri - Tina - Mai-Linh]

Message par Mai-Linh Lê le Mar 13 Fév - 19:16

Mai-Linh commençait à se diriger vers le manoir. Elle devait annoncer le potentiel décès du jeune héritier, mais sur le chemin du retour, elle entendit des frottements de feuilles, branches, buissons et des rires. Elle se dirigea vers ces bruits, sa lampe torche à la main. Au loin elle avait l’impression de fois deux silhouettes, dont une qui s’en allait alors que l’autre ne bougeait pas. Elle garda son arme, méfiante, et pointa sa lampe sur le visage de l’inconnu.
Après quelques secondes à le scruter alors qu’il mit sa main sur son visage, éblouie par la lumière, Mia-Linh demanda :

_Luka Koulicovsky?
_Oui, c'est moi.
_Police d’Asheimkai, nous sommes là pour vous ramenez.
_Mes soeurs sont en sûreté ?
_Oui, elles attendent votre retour dans votre demeure. Il y avait quelqu'un avec vous ?
_Non Madame.
_Un de vos ravisseurs nous a affirmé que vous vous êtes enfuis grâce à une personne.
_Je regrette, mais cette personne m'a abandonné dans la forêt, j'ai sauté la falaise seul.

_... Ne perdons pas plus de temps. Vos soeurs sont très inquiètes. Et une équipe médicale a été mise en place.

Mai-Linh activation sa radio : « J'ai retrouvé la victime, il est en vie, on arrive. Terminé. »

Sur le chemin du retour, Luka expliqua rapidement pourquoi tout ces soucis, cette famille qui a voulu leur faire un chantage. Il avait toutes les preuves pour que ce clan soit derrière les barreaux. Mais ce que ne savait pas Mai-Linh,  c'était que le clan Jadziah c'était déjà occupé de cette famille ... Comme il se doit. Après qu’Irinushka était sûr que son frère était avec Tina,  elle appela rapidement HellRoy pour lui expliquer la situation et ce dernier se chargea de faire payer au centuple les méfaits de cette famille.

Luka et Mai-Linh arrivèrent assez rapidement au manoir où Kladviya se jeta sur son frère pour le prendre dans ses bras,  alors qu’Irinushka semblait détendu,  comme certaine de son retour.
Mai-Linh invita Luka à se faire soigner près d'un camion de police où se trouvait un médecin. Elle lui donna une couverture et de l'eau avant d'appeler Seb pour faire un rapport et appeler une équipe pour arrêter la famille.

Après cette longue et stressante nuit,  Mai-Linh commença à se diriger vers sa voiture pour prendre son téléphone et appeler son frère, mais elle fut interloquée par une policière qui se dirigeait vers les motos de patrouille.

_Excusez-moi!

La demoiselle se retourna. Mai-Linh ne voyait pas très bien son visage dans la pénombre mais elle devina qu'elle était très belle. Le teint étrangement pâle avec de pulpeuses lèvres rouges sang et un regard d'émeraude encadré d'épais cils noirs comme la nuit. Elle avait mis ses cheveux dans son couvre-chef à part sa mèche et deux mèches de chaque côté qui encadrait son visage. Elle resta immobile et attendit que la capitaine vienne à elle.

_On ne se serait pas déjà vu ?
_Je suis de l'équipe de Manvet, capitaine, alors je ne crois pas.
_Oh pardonnez moi.

_Il n'y a passé de problèmes.

La jeune femme se retourna et commença à se diriger vers les voitures de police. Mai-Linh réfléchit. Elle était certaine d'avoir vu cette fille quelque part ...  Oh !

_Arrêtez cette femme ! Ne la laissez pas s'enfuir !

Tina se retourna pour leur faire la grimace. Mai-Linh n'était vraiment pas perspicace. Elle monta rapidement sur une moto de police et fila à toute allure hors du domaine.
Luka la regarda partir, Le sourire aux lèvres, maintenant il était certain de la revoir, et peut être même, avec de la chance, reconquérir son coeur.

______________________________


De retour dans sa chambre, chez HellRoy, Tina s’écroula sur son lit. Prêt de la fenêtre se dressait une peluche en forme d’éléphant d’un rose bonbon improbable. Il était cousu de partout, comme si il avait fait la guerre.
Tina se leva pour le prendre dans ses bras et regarder le ciel étoilé. Elle le serra contre son cœur et ce dernier sembler se réchauffer. Puis, elle prit son téléphone et envoya un message à Nô, même si il était très tard, il le lirait le lendemain : « Je suis rentrée. Je passerais prendre Sarielle cette après-midi. »
Puis, la jeune femme retourna sur son lit, s’endormit avec cette peluche dans les bras et le souvenir d’une douce soirée aux milles couleurs.
avatar
Mai-Linh Lê

Messages : 13
Date d'inscription : 10/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum