Late night ball //event//

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Late night ball //event//

Message par Irinushka Koulikowsky le Jeu 7 Sep - 7:52

_Patience, Irinushka.  

C’était très difficile d’être patiente dans ce genre de situation, mais Irinushka s’était promise intérieurement que tout serait parfait, alors tout serais parfait et sa patience aussi.
Alors que la russe saluait les convives du chinois avec une grande politesse et un raffinement exemplaire, toujours à son bras, celui-ci avait le regard porté un peu plus loin et demanda :

_Un… Ami… À Tina?  

Irinushka se tourna vers ledit ami mais ne reconnu pas vraiment la personne. Même si elle se doutait que la petite Tina n’avait pas vraiment beaucoup d’amie à qui elle souriait comme ça. Ça ne pouvait être que l’animateur de radio avec qui ils avaient … une … enfant … à charge ?
La blonde sourit en voyant le visage perplexe d’HellRoy devant ce jeune homme qui semblait captiver toute l’attention de sa fille adoptive. C’était attendrissant.
Mais Irinushka n’eut pas le temps de lui répondre que le chinois se tourna violement dans une autre direction, un bruit avait attiré son attention.

_Takami.

Irinushka se retourna à son tour pour voir un jeune homme, par terre. Le chinois alla à sa rencontre, entrainant la russe avec lui.

_C’est un bal masqué. N'as tu pas bien lu l'invitation?

Etait-ce un autre de ses protégés ? Ça en ferait beaucoup tout de même. Mais Takami était un nom qui parlait vaguement à la demoiselle.
Takami hein ?

_C’était probablement l’attraction la plus divertissante qui soit arrivée ce soir. Est-ce vraiment pour ça que tu m’as invité, Ô-sama ?

Il avait de bien sévère parole et il était bien familier avec son hôte.
Oh …
OH !
Mais oui, Takami, Kaarasu Takami ! Elle ne l’avait jamais rencontré autrefois, elle le pensait … comment dire … plus … imposant et … mature ?
En tout cas c’était bien étrange de voir l’agent des agents être aussi proche de lui alors que Tina avait conseillé à la russe de fuir ce genre de personne. Ce n’était pas bon pour le business tout ça.
Mais bon, tout devait être parfait n’est-ce pas ? Irinushka sourit aimablement à l’invité et lui fit une mince courbette avant d’ajouter avec un ton assuré et rassurant :

_Je suis sûr que vous trouverez le déroulement de la soirée particulièrement divertissant mon cher. Mais il faut juste un peu de temps pour faire les choses bien, et commencer en douceur pour que la température arrive à son paroxysme. Cela dis je suis enchantée de faire votre connaissance, vous êtes un ami de la maison ? Je-

Irinushka vit au loin la petite Tina se retirer un peu plus loin, la main en sang, seule, c’était étrange.

_Je vous prie de m’excusez. Je vous laisse vous retrouver, vous avez certainement beaucoup de choses à vous dire. Ne t’en fais pas HellRoy je reviens tout de suite.

Irinushka posa sa main sur le torse du maitre des lieux pour le rassurer et se dirigea vers la brune. Décidément, cette gamine ne pouvait pas s’empêcher de faire des bêtises


************************

_Je me demandais si tu allais me reconnaitre, heh…

Tina sourit timidement. Elle l’aurait reconnu entre milles et les yeux bandés. Mais ce n’était pas des choses qui s’avouaient, même si la situation assez conte de fée le voulait. Nô remit une mèche derrière l’oreille de sa camarade. Même si ce geste était court, la demoiselle apprécia la douceur et la chaleur de cet être si cher à son cœur.

_J’aime ce genre de cérémonie. Ça ne semble pas vraiment être le genre d’endroits que tu fréquente habituellement, par contre…

Non en effet. Autrefois elle était sur les balcons, armée d’un snipe, à observer les gens. Mais elle aurait préféré que Nô ne remette pas sa vie de mauvaise fille sur le tapis. Elle commençait à changer, du moins elle l’espérait, et elle aimerait bien ne pas en parler avec autant de monde autour d’eux.
Nô ouvrit la bouche, certainement pour lui demander ce qui l’amenait là, mais une personne vint lui agripper violement le bras. Tina eut un pas en arrière, par reflexe, et mis sa main derrière son dos, toujours pas reflexe, mais il était évident qu’elle ne partait pas d’arme (bon ok, elle avait un poignard accroché à la cheville mais c’était un léger détail que personne ne voyait).

_C’est ennuyant ici… Rentrons à la maison.

Cette voix … Cet homme ! C’était le cinglé qui avait kidnappé Sarielle ! Tina ne garda pas un très bon souvenir de cette rencontre. C’était qui d’ailleurs ? Pourquoi Nô ne lui parlait jamais de ce type ? Pourquoi il le défendait comme ça ? Et pourquoi diable Tina avait l’impression de le connaitre ?!

_Kaede. Je suis avec quelqu’un …  ne sois pas impoli…

Kaede ? Ne l’avait il pas appelé Mamoru par le passé ? Combien de noms avait ce garçon ? Tina resta de marbre mais au fond d’elle, elle se demandait vraiment ce qui l’empêchait de faire une clé de bras à ce gaillard et lui casser quelques os !

_Tina… Puis-je t’embêter et te demander de m’apporter quelque chose à boire?


La demoiselle sera les poings mais ne répondit pas tout de suite. Elle devait se calmer, faire une scène n’était pas une bonne idée et si c’était pour que Nô lui refasse le même regard froid et haineux que ce jour là, ce n’était pas pensable. Le regard sombre, la mine sévère, la brune acquiesça et commença à aller vers le buffet, quand subitement, une jolie demoiselle et un homme vinrent à leur rencontre.

_Bonjour. Je suis détective privée, voici mon assistant. Vous êtes de…

Il ne fallut pas bien longtemps à Tina pour reconnaître la voix fluette et un peu arrogante de Soo Lin. Ce n'était pas le moment de se faire repérer par la détective privée même si cette dernière n'avait rien contre elle. Elle aurait du mal à expliquer à Nô qu'elle fut en rivalité avec elle par le passé, Tina comme une génie du crime et Soo Lin comme la justice qui essaye tant bien que mal de l'arrêter.

_Qui êtes-vous ?

Bon, parfait, elle était occupée à bien autre chose qu'à sa personne. Tina tourna rapidement les talons avant que la détective ne puisse la remarquer. Elle se dirigea vers le buffet et se fit servir une coupe de champagne en attendant que le domestique retourne ouvrir une autre bouteille.
Tina regarda son verre un moment.
Elle était en colère. Ça faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas été, elle avait presque oublié ce que ça faisait d’avoir les muscles se durcirent, le cœur accéléré de haine, les yeux s’assombrirent, la mâchoire se contracter.
Rassemblant toute ses pensées négatives dans sa main, Tina pressa son verre et l’explosa silencieusement dans sa paume. Les morceaux s’enfoncèrent dans sa chair si blanche et du sang en sortit.
Oh … Mais quelle jolie couleur … ça aussi ça faisait bien longtemps qu’elle n’en avait pas vu. Ça lui avait presque manqué…
Tina ouvrit sa main et se débarrassa des morceaux de verres longés dedans.
Elle se retourna pour regarder un peu le monde autour d’elle. Bon, personne ne l’avait vu. Tina referma sa main pour cacher tout ce sang et alla s’isoler dans un coin, près d’un arbre du jardin, se maudissant d’être ce qu’elle était. Elle fut rapidement interloquée par une voix qui arrivait vers elle et l’appelait.

_Iri ? Tu ne devais pas être avec HellRoy ?
_Oh il est en agréable compagnie rassure toi ma chérie ! Mais qu’est-ce qui t’es arrivée ?! Je t’ai vu partir avec la main en sang.
_Ce n’est rien, je me suis énervée.

Tina tendit sa main à Irinushka pour que celle-ci l’inspecte. La russe emmena rapidement la demoiselle dans la salle de bain pour désinfecter tout ça et lui faire un ravissant bandage.

_Ce n’est que des coupures, tu n’étais pas obligée de me bander la main.
_ Tu aurais fais pareille pour ta fille. Mais dis-moi pourquoi tu étais énervée au poing d’exploser un verre avec ta main.
_...Tu penses que je suis incapable de changer ? Que je ne serais jamais plus qu’une tueuse ?
_Hein ? Mais qui t’as mis cette drôle d’idée dans la tête ? Tu es capable de soulever des montagnes, tu deviendras ce que tu désires !
_J’espère que tu as raison.
_He, quand est-ce que j’ai tort ?
_...
_Oui bon, certes mais j’ai souvent raison !
_...
_Tu me vexe Tina …


Irinushka sourit à sa protégée avant de retourner à la réception où elle abandonna Tina au buffet pour retourner au bras d’HellRoy. Tina respira profondément et alla vers un endroit assez stratégique où elle pouvait entendre Nô, ce Mamoru, Soo et son toutou, sans toutefois que ces derniers ne puissent la remarquer.
Il se passait quelque chose et Tina aimerait bien savoir quoi, et en apprendre plus sur tout ce petit groupe.



(HRP color Tina : 00842a)
avatar
Irinushka Koulikowsky

Messages : 12
Date d'inscription : 14/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Late night ball //event//

Message par Philibert le Sam 9 Sep - 14:45

La détective fit comprendre à Philibert qu'il pouvait faire ce qui lui plaisait avec cette coupe de champagne à moitié vide, alors il fit une action complètement anodine, se tournant doucement vers le premier arbuste à proximité et commença doucement à renverser le précieux et luxueux liquide sur la plante.
Il remarqua qu'une personne masquée l'observer faire, étant simplement de l'autre côté de l'arbuste, c'était difficile de la ratée.
A l'attitude de cet inconnu et au regard méprisant qu'il envoyait, il était encore moins compliqué de comprendre que l'action de l'acolyte n'était pas une chose à faire dans ce genre de soirées, mais le brun ne s'en souciait guère, il arqua simplement un sourcil et lâcha même le verre une fois vide, lui aussi était trop lourd.
Le cristal sur brisa au contact du sol au moment précis où une chose inhabituelle se produisit, presque surnaturelle même, Soo se mit à rire.
Le jeune homme se tourna vers sa cavalière qui demanda :

— C’était plutôt bien envoyé, tu ne trouves pas ?

Euh... ? Le brun guetta dans la foule pour tenter de comprendre ce qui se passait précisément alors qu'il se sentit se faire tirer par le bras. Vaillant comme il était il se laissa emporter jusqu'à deux hommes, alors qu'il répondait à la question de la détective :

— Le connais-tu ? 

Parlait elle de l'homme agité à la chevelure bleu ? Étrangement il n'avait pas envie de répondre non directement, quelque chose le faisait douter, mais quoi donc ?
Finalement ça lui revint quelques secondes trop tard, après que sa patronne ai demandé à cet homme qui il était :

" - J'crois que j'ai déjà vu ses cheveux quand j'allais encore au commissariat de temps en temps..."


Après sa remarque, l'homme de main cligna des yeux deux fois, tournant mollement sa tête vers celle qui lui tenait le bras, venait elle réellement de poser cette question ? Deuxième événement relevant du mystique en quelques secondes. Si le brun n'était pas si fainéant, il se serait pincer sur le champs pour vérifier si il n'était pas actuellement en train de rêver ou non.
Cependant une autre chose attira son oeil fatigué, le probable policier serrait assez fortement son interlocuteur au niveau du bras, comme si il ne voulait pas le laisser partir, sa patronne venait elle de couper un règlement de compte entre ces deux personnes ? Si ils en venaient aux mains Soo lui ordonnerait sûrement de les séparer sur le champs, la curiosité de la chinoise venant tout juste d'être piquée, elle ne partirait pas sans sa réponse.
Avec un regard de chien battu il regarda dans les yeux leurs deux interlocuteurs à tour de rôle en soupirant, comme pour les implorer de ne rien faire, il ne voulait vraiment pas dépenser d'énergie ce soir...

Peut être que l'homme de main s'inventait toute un scénario qui n'avait pas lieu, mais quand il s'agissait de s'économiser Philibert ne réfléchissait pas réellement à la véracité de ses pensées...
avatar
Philibert

Messages : 52
Date d'inscription : 22/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Late night ball //event//

Message par Nô Kotasu le Mar 12 Sep - 23:43

N’as-tu pas bien lu l’invitation ? 

Le Takami agrippa sa main, le Jadziah l’aida à se remettre debout. Le brun saignait du visage. Il s’était prit un sacré coup, pour que ça fende ainsi sa peau. Sans aucun respect pour ses invités, il attrapa le mouchoir décoratif d’un homme qui passait, le pressant sur sa joue, le tâchant de son rouge.  Semblant assez exaspéré, il ignora sa question pour lui en poser une autre.

— C’était probablement l’attraction la plus divertissante qui soit arrivée ce soir, est-ce vraiment pour ça que tu m’as invité, Ô-sama ?

Le Jadziah haussa un sourcil ; comme d’habitude, le jeune homme se permettait d’être très familier avec lui. Irinushka répondit pour lui, prenant sa défense comme elle savait si bien le faire :

_Je suis sûr que vous trouverez le déroulement de la soirée particulièrement divertissant mon cher. Mais il faut juste un peu de temps pour faire les choses bien, et commencer en douceur pour que la température arrive à son paroxysme. Cela dis je suis enchantée de faire votre connaissance, vous êtes un ami de la maison ? Je-

La femme remarqua quelque chose au loin et s’excusa des deux hommes avant de les quitter ; était-ce une habile technique pour le laisser seul avec le jeune corbeau? HellRoy se doutait que son amie n’allait pas apprécier l’informateur, mais pas au point d’aller voir ailleurs.  Il attendit qu’elle se trouve plus loin pour s’adresser au taciturne,

_Peut-être t’ai-je invité pour que tu puisse profiter de la soirée? Bien que ça semble être difficile lorsqu’on est une personne de ta nature.

Ce n’était pas une insulte, tout simplement un fait. Il sorti un mouchoir en soie d’une poche dissimulé dans sa manche et essuya à son tour la joue maintenant enflée de son camarade.

_Si je te laisse seul, maintenant, fera tu des bêtises?

Son ton était autoritaire, la question n’en était pas vraiment une : Kaarasu faisait toujours des bêtises.  Avant qu’il puisse répondre, il le coupa.

_C’est sans importance, puisque je vais te laisser seul de toute façon.

Irinushka revenait maintenant vers lui, il glissa son bras sous le sien.

_Rentrons voir comment se passes les choses à l’intérieur.

Puis il laissa le brun derrière, sans un mot de plus.

______________

Nô Kotasu

_Tina… Puis-je t’embêter et te demander de m’apporter quelque chose à boire? 

Étonnement, la brunette l’écouta et le laissa seul avec son grand-frère - elle qui était prête à lui tirer dessus à leur dernière rencontre, c’était tout de même une sacrée évolution. Lorsqu’il la jugea assez loin, son ton se durcit.

_Comment quelqu’un comme toi à pu avoir une invitation?

Mamoru sourit, apparemment pas prêt de lâcher prise. Ses yeux brillaient de leur habituel éclat étrange. Le blond tenta de soutenir son regard mais fut forcer de regarder ailleurs, voyant bien qu’il ne gagnerait pas cette démonstration de ‘’Force’’.

_Rentrons.

L’androgyne serra les dents. Il venait tout juste d’arriver et n’avait vraiment pas envie de voir ce qui l’attendait, à la maison, avec l’aîné Kotasu… Heureusement pour lui, alors qu’il était à court d’idée, une jeune femme se glissa entre lui et Mamoru, se présentant à ce dernier, ignorant totalement l’animateur de radio. Surpris, l’homme aux cheveux bleu lâcha son cadet, qui n’attendit pas plus longtemps pour déguerpir.

Voyons, Tina était parti lui chercher un verre.. Donc forcément, elle serait près des bars. Il ne vit aucun signe de cette dernière sur les lieux, mais trouva néanmoins Kaarasu, le visage RUINÉ par ce qui était encore pour lui un mystère.

_Kaa-Tan.

Il s’approcha, frottant encore son poignet rougit par la poigne de fer de Mamoru. Le blond jeta un regard derrière lui pour s’assurer que le policer était encore occupé par l’inconnue.

_Qui t’a taper dessus, cette fois?

Il tentait d’être humoristique, mais n’avait plus vraiment le coeur au blague.

_Et… Tu étais censé porter un masque, tu le savais?

______________________

Mamoru Kotasu

Le policier voyait bien que Nô était sous le point de flancher. Sa lèvre tremblait déjà : c’était souvent un signe qu’il perdait toute détermination de se disputer avec lui. Mamoru savait ce qui était le mieux pour lui, les grands frères le savaient toujours, mais le blond était têtu. Il était tout naturel qu’il utilise un peu de force pour lui faire voir le bon côté, SON côté, des choses.

Il ouvrit la bouche pour continuer de lui laisser voir la raison lorsqu’il fut interrompu par une petite femme qui se faufila entre eux, Nô ne perdant pas une seconde pour disparaitre dans la foule. TSK.
_Bonjour. Je suis détective privée, voici mon assistant. Vous êtes de… 

Elle s’arrêta pour l’étudier du regard. Quelle étrange inconnue… L’homme aux cheveux bleu l’aurait presque trouvé amusante si elle ne venait pas tout juste de ruiner sa soirée. Après son examen complet, elle lui demanda,

_Qui êtes-vous ?

Il haussa un sourcil, même lui avait plus de manière que l’asiatique qui s’était présenté à lui. L’homme à ses côtés ne semblait pas intéressé à se présenté non plus. Il les fixa quelques secondes, forçant un peu sa bonne humeur habituelle.

_HEY! Ce n’est pas très poli de me demander qui je suis alors que je ne sais toujours pas votre nom…

Il sourit, aimable et étrangement inquiétant. S’il arrivait à quitter les lieux rapidement, alors peux être pouvait-il trouver Nô et quitter le bal? Il fit un pas vers l’arrière, et une petite courbette.

_Puis, j’ai cru comprendre que je devais garder mon anonymat lors de ce genre de soirée… AMUSEZ VOUS BIEN QUAND MÊME, HIHIIHIHIHAHAHAHAHAHA!

Puis il fit volte-face, prêt à laisser ce petit incident derrière lui et rapidement laisser la soirée reprendre le bon cours des choses.
avatar
Nô Kotasu

Messages : 26
Date d'inscription : 07/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Late night ball //event//

Message par Kaarasu Takami le Jeu 14 Sep - 0:43

Kaarasu

— C’était probablement l’attraction la plus divertissante qui soit arrivée ce soir. Est-ce vraiment pour ça que tu m’as invité, Ô-sama ?

Kaarasu sourit avec malice dans le regard glacé du maitre des lieux, mais la femme qui l’accompagne prend alors la parole à sa place, un accent russe dans la voix :

— Je suis sûr que vous trouverez le déroulement de la soirée particulièrement divertissant mon cher. Mais il faut juste un peu de temps pour faire les choses bien, et commencer en douceur pour que la température arrive à son paroxysme. Cela dis je suis enchantée de faire votre connaissance, vous êtes un ami de la maison ? Je-

Elle est alors interrompue par quelque chose, un peu plus loin et, poussé par sa curiosité maladive, le brun ne peut s’empêcher de suivre son regard. Regard qui tombe alors sur Nô dans une, disons, désagréable posture. Kaarasu poignarde du regard l’homme aux cheveux bleus, mais son attention est rapidement ramené sur la femme, qui s’excuse pour s’éloigner, le laissant seul avec Sa Vénérable Majesté L’Empereur.

— Peut-être t’ai-je invité pour que tu puisse profiter de la soirée? Bien que ça semble être difficile lorsqu’on est une personne de ta nature. 

Sur ce point, il n’a pas tort. Pour qu’il considère profiter d’une soirée, il lui faut bien plus qu’un peu de musique et un bon champagne.

— Si je te laisse seul, maintenant, fera tu des bêtises?
 Demande alors HellRoy en essuyant de son propre mouchoir le sang sur la joue de l’informateur.

Kaarasu est plutôt déstabilisé par ce contact. Il a beau se comporter bien souvent comme un enfant, se faire traiter comme tel par ce… vieillard ne lui plait pas du tout.

— C’est sans importance, puisque je vais te laisser seul de toute façon.


Ce ton… ce ton est si irritant qu’il en perd ses manières innocentes et ses jolis mots acérés. Il le regarde en silence s’éloigner au bras de la blonde, espérant secrètement le voir trébucher dans la longue robe de paon et s’écraser tête la première dans le buffet…

— Kaa-Tan.


Il se retourne soudainement pour tomber face à face avec son ami d’enfance, soulagé de voir que celui-ci a pu échapper à l’emprise malsaine de son grand frère.

— Qui t’a tapé dessus, cette fois? 


Le brun soupire, avec un regard éloquent pour Mamoru qui est présentement aux prises avec… Soo Lin ? Tiens donc.

— Et… Tu étais censé porter un masque, tu le savais?



Kaarasu sourit et, d’un mouvement presque imperceptible, il fait trébucher le danseur le plus proche qui s’étale de tout son long devant le bar, perdant son masque qui va glisser quelques pouces plus loin.

— Oh, j’espère que vous ne vous êtes pas fait mal, dit-il en lui tendant la main pour l’aider à se relever, glissant discrètement son masque derrière son dos, de l’autre main. Il faut croire que cette soirée porte malheur, haha ! Ajoute-t-il en désignant son visage blessé.

Lorsque l’homme se retourne à la recherche de son masque, Kaarasu glisse son bras libre sous celui de Nô et l’entraine plus loin dans la foule avant de poser le masque volé, rouge sombre et sans artifices, devant ses yeux.

— Voilà. Suis-je un cavalier plus convenable, à présent ?


Soo Lin


— Qui êtes-vous ?

L’homme semble aussi décontenancé par la question qu’elle ne l’a été par son apparence. Sans même avoir à se tourner vers lui, Soo Lin devine Philibert tendu, prêt à agir. Bien.

— HEY! Ce n’est pas très poli de me demander qui je suis alors que je ne sais toujours pas votre nom…

Poli ? Qui a quoique ce soit à faire de la politesse lorsqu’on vient de frapper quelqu’un en plein visage ?

— Puis, j’ai cru comprendre que je devais garder mon anonymat lors de ce genre de soirée… AMUSEZ VOUS BIEN QUAND MÊME, HIHIIHIHIHAHAHAHAHAHA! 

Il recule encore et la détective attrape Phili par le poignet pour lui murmurer un ordre :

— Ne le laisse pas filer.

Elle sort alors l’une de ses cartes d’affaire de son sac à main et la tend au policier.

— Soo Lin Yao, détective privée. Lui, c’est Philibert.

N’ayant pas l’habitude de n’avoir rien pour engager la conversation, elle décide de se baser sur le peu qu’elle ait pu observer de lui jusqu’à présent, soit son attitude un peu obsessionnelle envers le jeune homme qui se tenait près de lui quelques minutes plus tôt. C’est probablement sur lui qu’aurait dû se porter son attention, mais il est présentement hors de vue.

— Nous enquêtons sur une affaire de meurtres qui sévissent en ville ces derniers temps et, en toute confidence…

Elle fait quelques pas vers lui pour que personne d’autre ne puisse l’entendre.

— Cet homme que vous avez attrapé tout à l’heure, nous avons des… doutes, pour ne pas dire certaines preuves incriminantes, contre lui. On m’a dit que vous étiez dans la police. Étiez-vous sur le point de procéder à une arrestation ?

Du bluff. Du début à la fin. Soo Lin n’a aucune idée de l’identité de l’homme aux cheveux noirs et elle ne se trouve présentement sur aucune affaire. Il ne reste qu’à espérer qu’elle a visé dans le mile. Un tel phénomène ne peut pas lui échapper avant qu’elle n’ait pu le cerner.

_________________
Let's play with your heart, see what it takes it to break



The best of us can find happiness in misery


Kaa délire en d90101
avatar
Kaarasu Takami

Messages : 9
Date d'inscription : 28/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Late night ball //event//

Message par Tina le Jeu 14 Sep - 9:53

Tina resta bien cachée, dans la foule, le dos tourné au groupe pour ne pas être reconnu, si toutefois Soo Lin arrivait à la reconnaître pour le peu de fois qu'elles s'étaient vu, surtout dans une telle robe, il n'y avait que ses proches pour reconnaître l'ancienne tueuse à gage. Nô en avait profité pour filer. Tina hésita un moment, mais préféra rester là. Elle voulait vraiment en apprendre plus sur cet homme.

— Nous enquêtons sur une affaire de meurtres qui sévissent en ville ces derniers temps et, en toute confidence…

Tina regarda du coin de l'œil le groupe et la détective se mit à chuchoter. Mince. Tina du se retourner et faire quelque pas pour regarder le trio et lire sur les lèvres de Soo, mais elle ne comprit pas vraiment tout :

— … tout à l’heure … preuves … contre lui … vous étiez dans la police … procéder … arrestation ?

Tiens tiens, ce mec aux cheveux bleus étaient donc de la police. Tina fit quelque pas pour se cacher de nouveau, espionnant toujours le trio.
D'une certaine manière, Nô avait des soucis avec cet homme et de plus ce dernier avait de l'influence sur son cadet. Soo parlait de preuves et d'arrestation, mais contre qui ? Certainement pas Nô, ou alors elle essayait de bluffer pour avoir des aveux de al part de cet homme.
Intelligente, comme toujours. Cette chinoise forçait l'admiration.
Tina regarda de tout les cotés. Il lui faillait absolument un téléphone.
Iri. Parfait.
Tina alla d'un pas rapide, sans se faire remarquer, vers le duo qui se trouvais à l'intérieur et tapota l'épaule de la russe. Sans demander son reste, Tina ouvrit le sac de soirée de la blonde et prit son téléphone.

_Salut Hell, merci pour la robe c'est très gentil, dit Tina en fouillant le sac de la russe sans les regarder
_Tina que fais-tu ?
_Je t'empreinte juste ton téléphone.
_Tina-Chérie, tout va bien ?


La brune prit une mine sombre et un sourire fourbe se dessina sur son visage pâle, qui glaça un peu le sang de la russe. Tina répondit d'une voix malveillante :

_Je m'amuse comme une petite folle, hehehe.

Et elle quitta le duo sous ses paroles, le téléphone à la main. Elle revint près Soo et ses garçons avant de prendre ledit policier en photo et l'envoyer à un de ses anciens complices.

_Oui ça fait longtemps, j'aimerais que tu me trouves tout ce que tu peux sur ce gars, il doit s'appeler Mamoru ou Kaede … Si je reprend du service ? Non mais que veux-tu, je pense que je ne changerais jamais de toute évidence … Bien sûr que je t'en devrais une, bon tu notes ? Il est de la police, la trentaine, très grand, peut-être plus d'un mètre quatre vingt. Il a l'air hyperactif … ce que je veux ? Tout ce que tu pourras me donner. Et aussi … J'aimerais que tu cherches … Nô Kotasu. Si tu dis à qui que ce soit que j'ai contacté parcontre saches que notre collaboration, ma dette envers toi et ta vie ne seront qu'un lointain souvenir. Bonne soirée chaton.

Tina ferma le portable et commença à s'en aller mais percuta une masse plus grande qu'elle. Alors qu'elle allait s'excuser, elle vit que ce n'était autre qu'Iri et Hell. La russe n'avait pas l'air très contente …


************************


Irinushka revint rapidement vers son cavalier qui semblait avoir finit sa discussion avec le jeune homme. Irinushka salua rapidement mais poliment ce dernier avant que le duo ne le quitte.
Lorsqu'ils furent assez loin, la blonde taquina son aîné :

_Alors comme ça tu es "ami" avec le plus grand informateur de la région ? Tu n'as pas peur qu'il te vende au plus offrant ?

La maitre des lieux entraina sa cavalière à l'intérieur pour voir comment se déroulait le reste de la soirée. Les invités semblaient enchantés, tout se passaient bien pour tout le monde. Irinushka essaya de mettre tout les convive à l'aise, riant futilement, se montrant polie et courtoise. Défendant les intérêts de l'hôte, quand il y avait lieu d'être.

Soudain, elle sentit une main se poser sur son épaule et se retourna au contact de la main froide de cadette. Irinushka était assez intriguée, elle croyait pourtant que Tina allait mieux se porter après tout à l'heure.

_Salut Hell, merci pour la robe c'est très gentil, dit Tina en fouillant le sac de la russe sans les regarder
_Tina que fais-tu ?
_Je t'empreinte juste ton téléphone.
_Tina-Chérie, tout va bien ?


Irinushka n'avais plus l'habite de voir autant de malveillance sur le visage blanchâtre de sa cadette. Elle sentait de la petite Tina allait faire quelque chose qu'elle allait peut-être regretter par la suite.

_Je m'amuse comme une petite folle, hehehe.

Et elle partit en emportant le téléphone de la russe avec elle. Irinushka avait promis à Hell de rester avec lui, mais d'un autre cotés, elle s'inquiétait pour Tina. Peut-être que ce n'était rien de grave mais la russe devait en être sûr, elle savait qu'elle commençait à devenir trop protectrice envers la demoiselles aux yeux d'émeraudes, mais c'était plus fort qu'elle désormais, elle la considérait comme quelqu'un de sa famille. Et ça la perdra surement un jour.
la russe se tourna vers son ainé.

_Je m'inquiète pour elle, on devrait aller lui parler. Cela ne prendra que quelques minutes et ça me rassurerait.

Irinushka fit un mince sourire à HellRoy qui n'allait pas lui refuser cela, sachant qu'il aimait beaucoup la brune également.

Ce fut HellRoy qui remarqua la fouineuse dissimulée entre les invités, elle semblait espionner un groupe. Lequel ? Il y en avait tellement. En tout cas elle faisait exactement le contraire que lui avait dit Irinushka et la russe en était furieuse. Tina était sensée s'amuser, passer une bonne soirée, commencer à se forger une nouvelle vie, un nouvel avenir, et au lieu de ça elle se comportait comme la tueuse à gage qu'elle a toujours été.
Le duo s'approcha d'elle. Tin était tellement absorbée qu'elle ne les avait pas vu venir et en se retourna elle se heurta à HellRoy.
Ils avaient l'air de la regarder comme des parents qui allaient disputer leur fille. Irinushka arracha violemment son propre portable à la brune.

_Jeune fille je ne sais pas se que vous faites mais il est clair que c'est n'importe quoi.
_Qu'est-ce qui te prend de me parler comme ça, je suis pas votre fille.

Tina commença à partir telle une adolescente rebelle mais Irinushka l'attrapa par le bras et l'obligea à les regarder de nouveau.

_Peut-être mais nous on te considère comme telle alors tu vas nous écouter. Je suis en colère mais je vais parler calmement pour ne pas faire une scène devant tout le monde. Ce n'est pas en contactant tes anciens coéquipier que tu quitteras ce monde que tu as fuis il y a peu. HellRoy, dis lui quelque chose je t'en prie.
avatar
Tina

Messages : 71
Date d'inscription : 28/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Late night ball //event//

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum