Étouffer le tumulte [PV : Irinushka]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Étouffer le tumulte [PV : Irinushka]

Message par Soo Lin Yao le Sam 4 Fév - 19:27

— Z’êtes chinoise ?

L’homme scrute attentivement Soo Lin d’un oeil suspicieux.

— Je suis anglaise, dit-t-elle de son meilleur accent britannique. Mes yeux sont bleus.
— Z’avez pas l’air très occidentale.
— Je suis anglaise, répète-t-elle.
— ‘Connaissez un type qui a l’air de rien mais qui peut mettre à terre cinq hommes à mains nues ?
— Cette description peut correspondre à beaucoup de monde, ici.

Il l’examine, encore une fois de la tête aux pieds. Elle a pas l’air très nette. Une fille trop chic pour se retrouver dans un endroit pareil. L’homme flaire le piège, et referme brusquement la porte sous le nez de la jeune femme, ne se donnant même pas la peine de grommeler un ‘’désolé’’. Depuis que l’autre feignant avait débarqué avec sa barre de fer pour ravager son labo, il se tient aux aguets devant chaque nouvelle cliente.

La détective serre les poings devant cet énième refus. Le bout de ses doigts lui démange furieusement et son coeur n’arrive pas à reprendre un rythme normal depuis ce matin. Elle ferme les yeux et peut sentir chaque goutte de son sang bouillonner dans ses veines. Elle les ouvre rapidement, soucieuse d’être prise d’étourdissements si elle reste trop longtemps immobile.

Elle se rend jusqu’à un bar, plutôt miteux, avec la désagréable sensation d’être talonnée de près. Elle ne peut s’empêcher de jeter de nombreux regards derrière elle, d’examiner chaque passant avec une angoisse grandissante. Toutes les informations que ces coups d’oeil apportent à son cerveau ne font qu’accroître son malaise.

Phili a fait un meilleur travail qu’elle ne l’aurait cru : se procurer n’importe quelle substance susceptible d’engourdir ses sens lui semble une tâche pratiquement impossible. Il ne lui reste que l’alcool en dernier recours. Dans le bar, peu de têtes se retournent pour la regarder. Tous les autres client sont déjà dans un état second.

Le barman, au contraire, esquisse un sourire carnassier en la voyant s’approcher.

— Bonsoir.

Elle vient s’asseoir devant lui et son regard glisse sur ses doigts qui tremblent.

— Dis donc, tu ne serais pas la fille que Philibert essaie de désintoxiquer ?
— Quelles aptitudes de déduction, je devrais vous engager, maugrée-t-elle. Servez-moi ce que vous avez de plus fort.

Il lui serre un verre plein d’un liquide ambré.

— T’es sa copine ou quelque chose comme ça ? Est-ce que ce taré se serait amouraché d’une pauvre junkie ?

— Laissez tomber, je ne vous engage plus.

Elle avale cul-sec la moitié du verre, mais la brûlure de sa gorge n’apaise en rien l’angoisse qui assaille sa tête. Elle inspire profondément.

— Tu sais, pour la drogue, je crois bien connaitre au moins un endroit où ton chevalier servant n’a jamais mis les pieds…

Elle finit son verre et lève les yeux, soudain secouée d’un violent frisson.

— Ou ça ?

***

Soo Lin est ensevelie sous une cascade de rouge. Pratiquement tous les meubles, dans ce salon d’opium distingué, sont doublés de velours ou peinte en cette couleur. Elle doit de nouveau fermer les yeux pour ne pas se sentir défaillir. Son corps est à la fois assailli par une profonde lassitude et par une énergique anxiété. Elle ne sait pas où se mettre, entre les deux.

Les vapeurs d’opium ont un effet pressant sur tout son corps : elle doit en fumer au plus vite.

Elle tombe alors nez nez avec une femme qui semble être la patronne des lieux. Elle lui trouve des airs de la reine de coeurs d’Alice au pays des merveilles. Probablement une déformation professionnelle à la suite de sa dernière enquête.

— Donnez-moi quelque chose qui fera taire mon cerveau, lui demande-t-elle sur un ton presque embarrassé. Je vous en prie, vous êtes mon dernier recours.
avatar
Soo Lin Yao

Messages : 34
Date d'inscription : 06/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étouffer le tumulte [PV : Irinushka]

Message par Irinushka Koulikowsky le Dim 5 Fév - 14:42

Irinushka referma la porte derrière elle, laissant sa protégée se reposer. La trentenaire quitta ses quartiers privées pour se rentre dans son salon d'opium afin de voir si ses clients étaient tous traités comme des rois et reines au fond de leur divan ou de leur fauteuil d'un rouge hypnotisant.

Irinushka avait relevé ses cheveux en chignon tenu trace à deux baguettes ornées de rubis, sa robe noire, moulant gracieusement son corps, laissait dévoiler son tatouage dorsal des plus imposants et révélateurs. Et son maquillage profond laissait ses yeux d'un bleu perçant régner sur son visage.
Elle se trouvait jolie aujourd'hui pour une raison inconnue.
Alors qu'elle avait à peine mis les pieds dans son salon, respirant les joies de l'opium, une jeune femme se présenta à elle, apparemment, très confuse.

— Donnez-moi quelque chose qui fera taire mon cerveau. Je vous en prie, vous êtes mon dernier recours.

Irinushka la scruta un moment. Elle était très jolie cette petite dame et son air suppliant, en manque, était tout à fait charmant ! Il était évident que c'était la première fois qu'elle venait ici. Elle n'était pas habillé comme une femme ayant les moyens de se payer ce luxe tout les jours mais ce n'était pas grave. Pourtant ses yeux trahissaient une dépendance grandissante d'instant en instant.
La blonde ne pût s'empêcher de sourire face à cette âme en détresse, et elle aurait aimer lui faire plein de choses mais il fallait se montrer un minimum professionnel.
Irinushka fit un geste de la tête pour dire à l'une de ses employées qu'elle se chargeait personnellement de cette cliente-ci.

_Votre cerveau, dit-elle en passant une main évasive dans les cheveux de l'arrivante, votre corps, tout cela sera transporté un monde merveilleux sans tous vos tracas.

Irinushka prit délicatement la main de la jeune femme et l’entraîna au fond du salon, réservé aux plus riches, aux habitués et à "la première fois". Elle installa la jeune femme sur un divan tout aussi rouge que le reste de la salle avant de prendre une boite posée sur une belle étagère en bois d'ébène ornée de velours rouge où plusieurs boites trônaient les unes à coter des autres. Elle revint s'asseoir à coté, très près, de sa nouvelle cliente, posant délicatement la boite sur la table basse non loin du divan.
Dans la boite se trouvait une "pipe" d'un bois fin et délicat fraîchement désinfecté, lavé, luisant pour une nouvelle utilisation et l'instrument de la convoitise de toute les personnes présentent dans la pièce.

_Je sens que vous êtes pressées mais c'est un art qu'il faut savoir apprécier ma chère alors attendez encore quelques instants, commença-t-elle en préparant la drogue, en aviez vous déjà pris par le passé ? Et quel est votre nom ? Ou dois-je vous appeler "ma jolie cliente" ? demanda-t-elle en posant un regard insistant sur la belle chinoise.
avatar
Irinushka Koulikowsky

Messages : 10
Date d'inscription : 14/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étouffer le tumulte [PV : Irinushka]

Message par Soo Lin Yao le Mar 7 Fév - 21:05

— Donnez-moi quelque chose qui fera taire mon cerveau. Je vous en prie, vous êtes mon dernier recours.

La grande femme qui se tient en face d’elle a quelque chose d’hypnotisant. Ses yeux si clairs et limpides comme des cuves d’eau glacée lui rappellent de mauvais souvenirs. Elle lui fait un sourire plutôt inquiétant mais, dans l’état où elle se trouve la chinoise l’aurait suivie n’importe où. Elle ferme les yeux et sent une emprise d’un froid sibérien lui enserrer la tête. Machinalement, elle se frotte les poignets, comme si elle sentait toujours le mordant des menottes qui avait coutume de les lier, du temps où les médecins de Kyrial s’affairaient à la conditionner.

Elle est brusquement ramenée à la réalité par de longs doigts fins se baladant dans sa chevelure.

— Votre cerveau, votre corps, tout cela sera transporté un monde merveilleux sans tous vos tracas.

Peu lui importe que son monde soit merveilleux, tout ce qu’elle espère est qu’il soit silencieux.

Soo Lin suit la grande blonde dans une pièce un peu reculée, peu peuplée et toujours aussi rouge. Elle s’allonge sur un long canapé sans vraiment savoir si elle le fait de son plein gré ou si on l’incite à le faire, et son attention est attirée vers l’un des autres invités de cette salle. L’homme tient un verre dans lequel des glaçons s’entrechoquent lorsqu’il le porte à ses lèvres.

— Je sens que vous êtes pressées mais c'est un art qu'il faut savoir apprécier ma chère alors attendez encore quelques instants, lui dit la patronne en lui montrant une pipe à opium des plus raffinées.

Soo Lin lui répond d’un regard noir et impatient.

— En aviez vous déjà pris par le passé ? Et quel est votre nom ? Ou dois-je vous appeler "ma jolie cliente" ?
— Appelez-moi comme vous voulez. Ça m’est égal.

Encore ce bruit des glaçons. Rapidement, la jeune détective laisse son attention glisser de la grande blonde jusqu’au verre de l’inconnu, ou ce bruit devient bientôt une obsession pour son esprit fatigué.

— C’est impossible, Général. Le soldat Xiu a bu trois verres de whisky et n’a absolument rien.
— Forcément, le soldat Xiu a dû subir une forme d’immunité suite à ses modifications génétiques. Le whisky a été analysé, et le poison s’y trouvait. Comment expliquez-vous que Kai, qui n’en a bu qu’un seul, soit tombé raide mort en moins d’une heure ?

Assise sur l’une des chaises qui fait face au bureau de son père, Soo Lin balance ses pieds dans le vide, les yeux baissés mais l’oreille très attentive. Le général et l’un de ses soldats sont en train d’examiner les circonstances suspectes de l’assassinat d’un autre soldat.

— Emmenez-moi le soldat Xiu, lieutenant. Nous allons devoir lui faire passer quelques tests et…
— Vous ne cherchez pas au bon endroit.

Les deux hommes se taisent et baissent les yeux vers la fillette qui vient de parler pour la toute première fois depuis son entrée dans la pièce.

— Tu as quelque chose à dire, Soo Lin ? lui demande son père, glacial.
— Vous ne cherchez pas au bon endroit. La solution se trouve juste sous votre nez.

Elle relève la tête et serre les poings sur sa jupe plissée d’écolière.

— Le soldat Xiu aime beaucoup l’alcool. Il est venu manger à la maison la semaine dernière. Je l’ai vu. L’autre, non. C’est simple. Le soldat Xiu a avalé ses trois verres l’un à la suite de l’autre tandis que son invité a passé la soirée à siroter le sien. Le poison ne se trouvait pas dans le whisky, mais dans les glaçons.

Le lieutenant la dévisage d’un air vaguement choqué.

— Vous avez analysé le whisky à la fin de la soirée. Les glaçons avaient fondus.

À l’air dégouté que lui lance son père, Soo Lin sait qu’elle est en train de le décevoir amèrement. Le lieutenant s’accroupit pour se mettre à sa hauteur. Il lui sourit, un geste qu’elle a rarement vu de la part d’un militaire.

— Comment sais-tu tout ça, petite ?
— C’est élémentaire, lui dit-elle en lui rendant son sourire.


La chinoise secoue brusquement la tête, comme pour en chasser tous ces souvenirs amers. Elle reporte son attention sur son hôte.

— J’apprends vite, lui dit-elle. Nul besoin de me faire patienter davantage
.
avatar
Soo Lin Yao

Messages : 34
Date d'inscription : 06/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étouffer le tumulte [PV : Irinushka]

Message par Irinushka Koulikowsky le Jeu 9 Fév - 13:35

— En aviez vous déjà pris par le passé ? Et quel est votre nom ? Ou dois-je vous appeler "ma jolie cliente" ?
— Appelez-moi comme vous voulez. Ça m’est égal.

Mais qu’elle froideur ! Irinoushka se mit donc à ralentir sou ouvrage tendit que sa jolie dépendante attira son attention sur un client qui buvait un whisky. Elle se retourna au même moment où la russe termina de préparer la pipe.

— J’apprends vite. Nul besoin de me faire patienter davantage

La blonde esquissa un sourire. Froide, imposante. Cette petite lui rappelez un peu Tina,  elle devait avoir un peu près le même age toute les deux d’ailleurs, c’était amusant.
Irinoushka  fixa de ses grands yeux bleus perçant avant de porter la pipe à ses lèvres et prendre une grande bouchée de ce met précieux. Elle agrippa le menton de l’inconnue de son index et posa ses lèvres contre les siennes, l’obligeant malicieusement à les ouvrir  pour laisser échapper l’opium dans la bouche de sa partenaire, en profitant pour lui donner un baiser langoureux. Elle se retira quelques instants après et pressa le menton de la chinoise vers le haut pour refermer rapidement sa bouche.

_Avalez et ne laisser échapper que la fumée.

Cette dernière s’exécuta et la russe fut plus que satisfaite lorsque la fumée blanchâtre échappa de la jolie bouche de sa jolie cliente. Et vu les yeux de celle-ci, l’effet de l’opium faisait déjà un petit effet.

_Détendez vous à présent, ma jolie.

Irinoushka se leva pour pousser doucement la chinoise au fond du divan qui était d’un confort absolument divin et s’asseoir plus près de l’arrivante. La russe posa une main baladeuse entre le bras et la hanche de la chinoise, elle se pencha sur elle, laissant une mèche blonde se confondre dans la chevelure de jais de la brune. Et posa la pipe sur les lèvres de cette dernière pour qu’elle exécute elle-même l’inspiration.

_Et appréciez ce moment, dit-elle dans un murmure
avatar
Irinushka Koulikowsky

Messages : 10
Date d'inscription : 14/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étouffer le tumulte [PV : Irinushka]

Message par Soo Lin Yao le Sam 11 Fév - 13:32

— J’apprends vite. Nul besoin de me faire patienter davantage.

La grande blonde semble emballée par la froideur de son invitée. Elle prépare ensuite la pipe à opium et en prend une longue bouffée entre ses lèvres. Soo Lin ne peut en détacher les yeux, comme hypnotisée par le processus. Elle est tirée de sa torpeur passagère par les doigts de l’autre femme qui s’emparent délicatement de son menton et le lève vers elle pour la regarder. Encore une fois, la froideur de ses prunelles la fait frissonner, mais elle reste surprise lorsque ses lèvres cramoisies rencontrent les siennes.

Décidément, elle commence à en avoir marre qu’on l’embrasse sans lui demander son avis.

Toutefois, l’effet apaisant de la fumée a tôt fait de dissiper son animosité.

— Avalez et ne laisser échapper que la fumée.

Soo Lin s’exécute et peut sentir, avec un délice notable, ses pensées s’engourdir. Elle arrive à regarder la femme qui se tient devant elle sans que son cerveau n’analyse avec la vitesse d’un disque dur chaque détail de son anatomie.

— Détendez vous à présent, ma jolie.

Sans qu’elle ne comprenne trop comment ni pourquoi, la russe se hisse au-dessus d’elle, posant une main possessive sur sa hanche alors que de l’autre, elle vient glisser la pipe entre les lèvres de la détective, qui ne désire rien de plus que de la voir partir, pour pouvoir se détendre toute seule.

— Et appréciez ce moment…
— Je l’apprécierais davantage si vous n’étiez pas si près… lui dit-elle d’une voix trainante.

Elle prend une longue inspiration et laisse se distiller les effets de la drogue dans son cerveau. Une part d’elle-même se sent coupable. Elle sait qu’elle ne devrait pas le faire et pourtant, les gestes dominent sa volonté et le besoin de s’engourdir est trop fort.

— Dites… commence-t-elle en posant une main sur son épaule, à la fois pour la repousser et pour s’accrocher à la réalité. Venez-vous de Kyrial ? Votre visage m’est familier…

Habituellement, elle aurait pu deviner tout de suite, rien qu’à sa stature ou à sa tenue, si elle venait de la cité militaire, mais jamais ses capacités ne sont aussi altérées que lorsqu’elle les noie dans une substance chimique illicite. Elle se sent désarmée, sans défense, comme une enfant ébahie par tant de nouvelles sensations ; Alice face à la chenille.

— Connaissez-vous un jeune homme brun qui vend des secrets ? J’apprécierais… J’apprécierais que vous ne lui dites pas que je suis venue ici, s’il demande…
avatar
Soo Lin Yao

Messages : 34
Date d'inscription : 06/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étouffer le tumulte [PV : Irinushka]

Message par Irinushka Koulikowsky le Lun 13 Fév - 17:30

_Et appréciez ce moment…
_ Je l’apprécierais davantage si vous n’étiez pas si près …

Irinushka ria légèrement. Sa cliente n’était pas apte à se défendre de toute évidence mais la russe n’allait pas être trop insistante, d’ailleurs elle n’eut pas à l’être puisse que la chinoise la repoussa en pausant sa main sur sa maigre épaule.

_Dites …  Venez-vous de Kyrial ? Votre visage m’est familier…

Ahah pas vraiment. A par son domaine – quelque part dans le monde, on ne sait pas trop où – de sa richissime famille,  Irinushka avait toujours vécu à Asheimkai dans ce salon d’opium, allant ici et là. Mais ne pas venir de Kyrial ne voulait pas dire qu’elle n’y avait jamais posé les pieds, elle connait même bien la ville. Elle s’assit correctement auprès de la chinoise mais son regard ne quitta pas celle-ci.

_Connaissez-vous un jeune homme brun qui vend des secrets ? J’apprécierais… J’apprécierais que vous ne lui dites pas que je suis venue ici, s’il demande…

Oh mais cette jeune femme aurait-elle des problèmes avec une certaine personne ? Irinushka ne connaissait pas d’oreille assez grande qui vendrait des secret sur bon nobre de gens hormis … hormis ce jeune homme dont Tina lui avait dis de se méfier. Un certain Katasu ? Kaamasu ? M’enfin, homme qui était à peine plus jeune qu’elle mais qui aimait bien fouiner là où il ne devrait pas. Evitant les problèmes, heureuse dans sa vie tranquille, Irinushka avait suivit le conseille de la jeune femme aux yeux émeraudes et n’avait pas du tout côtoyé l’inconnu, même si elle savait où le trouver.
La blonde sourit à sa cliente en prenant délicatement une mèche de cheveux de cette dernière.

_Et que me donneriez-vous en échange ? Je ne suis pas une âme charitable et comme il peut acheter ma parole, vous pouvez acheter mon silence.

La patronne claqua des doigts et une jeune femme vêtue d’un uniforme, comme tous les autres employés, arriva. La russe demanda deux rafraîchissement, pour elle et sa cliente ainsi que sa pipe personnelle qui devait se trouver dans son salon privé.

_Vous boirez bien quelque chose ? C’est offert par la maison.
avatar
Irinushka Koulikowsky

Messages : 10
Date d'inscription : 14/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étouffer le tumulte [PV : Irinushka]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum