Une deuxième rencontre hasardeuse [PV : Nô d'amour 8D]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une deuxième rencontre hasardeuse [PV : Nô d'amour 8D]

Message par Tina le Jeu 17 Mar - 16:09

Tina finit de souffler sa derrière bouffée de cigarette avant de jeter le mégot au sol et de l’écraser contre le goudron. La lune était belle en cette soirée. Elle formait un croissant mais un croissant vers le haut comme si elle souriait. La brune rendit ce sourire à cette beauté de la nuit.
La demoiselle se mit alors à marcher sur le bord du pont. Un pont bien haut, un fleuve bien bas. Le bord était à peine plus épais que la largeur de ses chaussures. Tomber à tout moment était une possibilité. C’est fou comme les êtres humains étaient fragiles, comment ils pouvaient s’éteindre à tout moment.
Lorsqu’elle fut à la fin du pont la demoiselle s’assit, les jambes pendantes vers le vide. Elle se sentait un peu perdu ses derniers temps, le destin l’a mené à trop de doute, elle ne savait plus vraiment à qui faire confiance.
Soudain, elle sentit quelque chose de chaud et inoffensif passer le long de son dos pour venir se poser sur ses genoux. C’était un magnifique chat roux aux yeux dorés. Ce petit être fit sourire Tina qui lui gratta le haut de la tête avec une affection peu commune pour quelqu’un comme elle.

-Tu t’es perdu mon petit ? Oh mais tu as un collier, voyons voir.

La belle s’apprêta à lire le matricule du félin pour le ramener plus porche de chez lui, mais au même moment le chat sauta de ses genoux comme s’il avait eut peur. Intriguée, Tina se leva rapidement et courut derrière lui. Elle craignait que ce pauvre chat tombe sur des voyous complètements bourrés qui s’amuseraient à le mettre dans un carton et le noyer. C’était un jeu assez répandu pour les jeunes délinquants qui étaient trop faibles et se vengeaient comme ils pouvaient. Mais Tina semblait être une fervente défense des animaux.
Le chat se mit à miauler très fort avant de tourner dans un angle. La belle ne comprit pas vraiment se que voulait ce chat mais accéléra sa course et percuta quelque chose en tournant. Elle en tomba.
En relevant la tête, elle découvrit une grande silhouette. Instinctivement, elle fit une roulade arrière et passa sa main sur son dos, prête à dégainer son arme. Mais alors qu’elle scruta l’inconnu de haut en bas, elle avait l’impression de l’avoir déjà vu quelque part. Il était charmant avec de longs cheveux blonds et elle ne sentait pas le moindre danger à sa vu, elle se sentait même, presque, en sécurité. En regardant mieux, il avait un regard très envoûtant qui lui rappelait quelqu'un. Mais c'était trop beau pour que ça soit vrai. Le noir et la distance devaient certainement troubler sa vue.
Tina finit pas se relever de sa position féline et secoua sa veste comme si de rien n’était. Avant de dire, un peu distante, au passant :

-Excusez moi, je ne vous avez pas vu, je suivais … un chat.


Dernière édition par Tina le Jeu 19 Jan - 17:09, édité 1 fois
avatar
Tina

Messages : 71
Date d'inscription : 28/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une deuxième rencontre hasardeuse [PV : Nô d'amour 8D]

Message par Nô Kotasu le Jeu 24 Mar - 13:23

Le soleil se couchait sur Asheimkai et Nô Kotasu ne travaillait pas ce soir-là. À l’intérieur de son appartement étonnement sobre et confortable, il était assis sur le tatami et flattait un chaton gris. Une tasse de café était posée sur la table basse, à ses côtés, ainsi que les restes de son repas du soir. Il appréciait ce genre de soirée tranquille, dieu seul savait à quel point il ne pouvait pas en profiter régulièrement.

Le blond portait un jinbei orange, puisque les cerisiers étaient en fleur. Sa longue chevelure était retenue en une tresse qui tombait dans son dos. L’androgyne ne portait aucun maquillage. Le japonais avait une beauté plus calme, ainsi, lui qui était si extraverti à l’habitude.

Il quitta Lucius, le petit chat, puisqu’un autre, plus large et roux (Satan) grattait la porte pour sortir. Il lui ouvra cette dernière, disant doucement :

-Ne va pas jouer trop loin, hmm?

Il retourna au salon pour nettoyer les restes de son repas. Le téléphone sonna, probablement la station de radio qui appelait pour lui dire que les problèmes techniques était régler et qu’il pouvait venir travailler… Le Kotasu ne décrocha pas. La soirée était douce, le blond aimait les printemps. Puis, il n’avait pas vraiment envie d’aller s’exciter derrière le micro. Nô aimait son travail, mais ça pouvait se montrer… Exigeant.

Une fois l’endroit propre, il agrippa son paquet de cigarette et sorti dans la ruelle juste à côté de chez lui (il ne fumait jamais à l’intérieur). Il faisait noir maintenant, et le bout rouge de son vice était la seule ‘’lumière’’ autour de lui.

Un bruit se fit entendre, il tourna très calmement la tête. Satan était rentré. Il lui ouvrit la porte. Maintenant, qui était l’inconnue qui courrait derrière son camarade félin?

-Excusez-moi, je ne vous avez pas vu, je suivais … un chat.

La voix était familière, il ne lui fallut que quelque secondes pour se rappeler de la brunette. Il écrasa la cigarette sous sa chaussure et se fit entendre à son tour, sa voix suave s’élevant dans la nuit à la manière du vent :

-Normalement, il me ramène des souris mortes…

Il sorti de l’ombre et s’approcha de la jeune femme, qui était debout maintenant.

-Une jolie demoiselle est un changement agréable, fufufu…

Un sourire se dessina sur son visage aux traits androgynes.

-Comment va tu, Tina?
avatar
Nô Kotasu

Messages : 26
Date d'inscription : 07/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une deuxième rencontre hasardeuse [PV : Nô d'amour 8D]

Message par Tina le Jeu 24 Mar - 14:45

-Comment va tu, Tina?

Ladite Tina regarda le jeune homme un moment. Elle aurait du le reconnaître, elle qui voulait le revoir. Un sourire se dessina naturellement sur son visage lorsque ce dernier l’appela par son prénom.

- Nô ?

La voix de l'androgyne sonnait si bien dans les oreilles de la jeune femme et la lueur de la nuit lui donnait un mystérieux charme
Elle ne pensait jamais le recroiser dans la rue, surtout en ce moment. C’était amusant, le hasard.

-Plutôt bien et toi ? C’était ton chat ? Il est adorable mais un peu inconscient. Un peu comme son maître hehe.

Tina s’avança vers Nô pour qu’ils soient assez proches pour avoir une conversation.
Elle qui était sur un pont il y avait quelles minutes de cela, soit le jeune homme avait un pouvoir mythique soit la demoiselle était légèrement bipolaire.
Elle le trouvait vraiment beau, mais pas seulement physiquement, il dégageait une sorte d’aura qui lui plaisait et elle se sentait bien avec lui. C'était un sentiment si étrange, elle pourrait restée là, debout, à le regarder éternellement tant elle était fascinée par sa beauté. Mais elle coupa le silence.

-Sincèrement je ne pensais pas te revoir avant très longtemps. Tu avais peut-être raison au final.

La belle passa sa main dans sa poche et en sortit un paquet de cigarette. Elle en prit une de ces drogues délicatement avant de la mettre doucement dans la poche de Nô. Elle releva la tête et le regarda dans les yeux une nouvelle fois, et dit avec un sourire aimable :

-On est presque quitte maintenant, non ?

La belle ne savait pas trop quoi lui dire, elle voulait juste rester avec lui. C’était un sentiment étrange et si nouveau qu’elle n’a peut-être jamais ressentit avant. Elle se contenta de le regarder dans les yeux mais fini par boutonner sa longue veste pour mettre son buste à l'abri en vue de sa potentielle balade nocturne et demanda, incertaine :

- Tu as peut-être des choses a faire ? Mais je te dois toujours un verre, non ?
avatar
Tina

Messages : 71
Date d'inscription : 28/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une deuxième rencontre hasardeuse [PV : Nô d'amour 8D]

Message par Nô Kotasu le Lun 9 Mai - 13:23

- Comment vas-tu, Tina?

En entendant sa voix, le visage de la jeune femme se détendit. Bien qu’il fût certain qu’elle l’ai reconnu, Tina demanda tout de même, comme pour se rassurer qu’elle n’avait pas fait erreur sur la personne :

- Nô ?

L’androgyne sourit à son tour, mais ne s’approcha pas de la brunette. Il préférait attendre qu’elle le rejoigne… Ça lui semblait plus sécuritaire.  Avant même qu’il puisse confirmer que c’était bel et bien lui, elle ajouta :

-Plutôt bien et toi ? C’était ton chat ? Il est adorable mais un peu inconscient. Un peu comme son maître hehe.

Elle s’avança finalement vers lui, le toisant un long moment. Les deux jeunes adultes se fixèrent ainsi, sans rien dire, sous la pâle lueur de la lune. Il y avait une sorte de chimie étrange entre eux ; comme si ils avaient été liés, d’une certaine façon, dans une autre vie. Nô avait l’impression de déjà la connaitre par cœur, bien qu’il ne l’aille rencontré qu’une seule fois.

-Sincèrement je ne pensais pas te revoir avant très longtemps. Tu avais peut-être raison au final.

Il le savait depuis longtemps. Qu’ils le désirent ou pas, leurs destins étaient entrelacés. L’androgyne ne dit rien, perdu dans ses pensées et dans les grands yeux émeraude de Tina. Elle plongea la main dans sa poche et en sorti une cigarette, qu’elle glissa dans la sienne. Sur un ton un peu innocent, qui le fit craquer, elle fendit une fois de plus le silence :

-On est presque quitte maintenant, non ?

L’animateur de radio hocha la tête. Presque. Comme ça ils seraient obligés de se revoir pour annuler les dettes. L’idée lui plaisait. Incertaine, comme si elle était timide de lui demander, elle continua :

- Tu as peut-être des choses à faire ? Mais je te dois toujours un verre, non ?

Le blond se redressa, lui qui avait été appuyé sur le mur tout au long de leur ‘’conversation’’. S’il sortait maintenant, il risquait de se faire voir par un des employés de la tour ou il travaillait (qui le cherchait probablement dans tous les bars d’Asheimkai) et se faire amener pour l’émission nocturne. Il refusa l’invitation.

-Je ne peux pas sortir ce soir.

Amusé, il fixa le visage de son… amie? Pour détecter une expression. Il faisait trop sombre cependant et il ne put rien discerné. Il ajouta, suave :

-Actuellement, je suis en fuite.

Fuite probablement beaucoup moins sérieuses que celles dont elle était habituée. Le Kotasu ne portant qu’un jinbei, et les nuits printanières étant encore froide, ouvrit la porte. Il se faufila à l’intérieur du bloc appartements, mais avant de fermer derrière lui, ajouta néanmoins :

-Tu peux venir te cacher avec moi, si tu veux.


Un sourire énigmatique trônait sur son visage. Comme il s’en doutait, la demoiselle le suivit à l’intérieur. Son domicile ne reflétait pas vraiment son style vestimentaire extravaguant, mais était très confortable et joliment décoré. Les chats les accueillirent en miaulant.

-Fait comme chez toi.

Il lui désigna le kotatsu dans le salon et disparu dans la cuisine. Acheté plus tôt, un shortcake. Il prépara deux tasses de thé et amena le dessert à sa compagnonne.

-La journée commence t’elle, pour toi?

Elle travaillait de tout évidence, et tout comme lui, la nuit.
avatar
Nô Kotasu

Messages : 26
Date d'inscription : 07/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une deuxième rencontre hasardeuse [PV : Nô d'amour 8D]

Message par Tina le Lun 9 Mai - 15:27

- Tu as peut-être des choses à faire ? Mais je te dois toujours un verre, non ?

Nô se décolla de son mur, se mettant plus haut que la demoiselle.  C’était étrange comment un androgyne pouvait être séduisant, ou était-ce simplement parce que c’était lui ?

-Je ne peux pas sortir ce soir.

… le visage de Tina resta de marbre mais elle eut un pincement au cœur. Bien sûr elle ne s’attendant pas non plus à se qu’ils se sautent dans les bras mais tout de même, décliner si brutalement l’invitation était si … ah tristesse …

-Actuellement, je suis en fuite.

Tina haussa un sourcil « en fuite » ? Il était surveillé ? Ce n’était certainement pas bon pour lui d’être vue avec elle dans ce cas là. L’androgyne finit par ouvrit la porte, s’apprêtant à se mettre à l’abri. Tina le regarda commencer à s’en aller, l’air interrogateur, espérant tout de même un au revoir. Mais Nô finit par se retourner et lui demanda :

-Tu peux venir te cacher avec moi, si tu veux.

La belle regarda le sourire du blond. Elle se demandait bien sur quoi elle pourrait tomber dans ce logement. Tina fit un pas mais hésita. Elle regarda Nô un moment avant de sourire et le suivit.
Elle ne savait pas si c’était une bonne idée, jusque là elle n’avait pas vraiment fait les bons choix dans sa vie et  le peu de monde en qui elle avait placé sa confiance semblait ne pas si bien le mériter que ça. Cependant elle n’arrivait pas à se méfier de cet être au regard singulier comme si tout son corps, toute son âme était attiré par cet homme.
Alors qu’il l’emmenait dans son appartement, Tina regarda sa main qui lui semblait si protectrice, elle aurait bien aimé y logé sa sienne. Et elle avait l’impression de l’avoir déjà fait dans le passé. Quel sentiment étrange.
Dans l’appartement, Tina et Nô furent accueillis par deux chats, un gris et l’autre roux qu’elle avait rencontré tantôt.

-Fait comme chez toi.

Nô désigna  un futon dans le salon et s’en alla. La belle n’osa pas s’y installer tout de suite. Il était encore tant de faire demi-tour, de partir. Oui partir.  Tina fit un pas en arrière, prête à s’enfuir devant cette chaleur humaine mais aperçu Nô dans la cuisine, de dos. Peut-être qu’elle faisait une erreur en lui faisant confiance mais ce quelque chose qui l’attirait désespérément chez ce garçon se réveilla de nouveau.
La belle sourit pour elle-même avant de se déchausser et se glisser dans le futon, accompagnée par les deux adorables chatons.
Nô la rejoignit vite avec un gâteau et du thé. Tina admira le dessert à la fraise en souriant tendrement. Comment avait-il deviné qu’elle aimait ça ?

-La journée commence t’elle, pour toi?

Tina ne répondit pas tout de suite, s’emparant d’une des fraises au sommet du gâteau, croquant joyeusement dedans.

-Je n’ai pas vraiment d’horaires, dit-elle après avoir avaler sa bouchée.

Tina regarda Nô un moment. Elle n’aimait pas parler d’elle mais quand elle regardait Nô dans les yeux, c’était comme si plus rien n’existait à par eux et qu’elle pouvait s’abandonné à lui. Elle finit par avouer :

-Je ne dors pas beaucoup depuis très longtemps alors je m’ennuis le jour. Je considère que ma journée commence réellement lorsque le soleil disparait. La nuit tout est tellement plus calme, et même si l’obscurité masque les visages du jour, elle révèle le fond des gens d’une certaine manière. Je n’aime pas les masques que portent des humains, elles sont traitresses, menteuses, manipulatrices. Je les laisse aux bons orateurs, je préfère me terrer dans l’ombre loin de ces odieux masques.

Tina se tût un moment, baisant les yeux sur sa tasse si chaude. C’était une sensation étrange. Jamais elle ne s’était confiée à quelqu’un, ni à Hell, ni à son Boss, à personne. Mais elle avait le sentiment de pouvoir faire entièrement confiance à Nô. Sans le regarder, elle fit un sourire forcé avant d’ajouter :

-Tout ça pour dire que oui, je considère que ma journée commence. Je suis contente de la commencer en ta compagnie

Confiance oui mais quelque chose la tracassait. La belle reprit une autre fraise du dessert sans toucher à la crème qui semblait pourtant fortement appétissante.
Elle osa tout de même :

-Même si je ne suis pas bonne à vivre, elle s’arrêta un moment pour regarder Nô dans les yeux, j’espère qu’on pourra tout de même être …  amis …
avatar
Tina

Messages : 71
Date d'inscription : 28/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une deuxième rencontre hasardeuse [PV : Nô d'amour 8D]

Message par Nô Kotasu le Lun 9 Mai - 17:00

-La journée commence t’elle, pour toi?

Il s’installa devant elle et agrippa Lucius, le posant sur ses genoux. Elle semblait plus sous le charme du gâteau que du sien, ça le fit sourire. Elle prit le temps de gouter au dessert avant de lui répondre.

-Je n’ai pas vraiment d’horaires.

L’androgyne n’était pas vraiment surpris ; du milieu d’où il devinait qu’elle venait, ce n’était pas toujours très ordonné. Elle le fixa un moment, comme si elle rassemblait son courage pour lui révéler un secret. Il ne dit rien, lui rendant son regard, laissant le silence s’installé dans la pièce. Le Kotasu ne voulait pas la brusqué.

-Je ne dors pas beaucoup depuis très longtemps alors je m’ennuis le jour. Je considère que ma journée commence réellement lorsque le soleil disparait. La nuit tout est tellement plus calme, et même si l’obscurité masque les visages du jour, elle révèle le fond des gens d’une certaine manière. Je n’aime pas les masques que portent des humains, elles sont traitresses, menteuses, manipulatrices. Je les laisse aux bons orateurs, je préfère me terrer dans l’ombre loin de ces odieux masques.

Tina était de toute évidence très seule, et depuis longtemps. Il était rare que deux adultes apprécient du temps ensemble et que la conversation tourne au sérieux si rapidement. Ce n’était pas un sujet de tous les jours. Elle baissa les yeux, honteuse, peut-être. Elle ajouta, terminant sa longue tirade :

-Même si je ne suis pas bonne à vivre, j’espère qu’on pourra tout de même être …  amis …

Le blond ne put s’empêché de sourire. Devait-elle rendre tout aussi compliqué? Caressant le chaton, il répondit simplement :

-Tina. Tu penses trop.

Il trempa ses lèvres dans le thé et le reposa. Beaucoup trop chaud.

-Tout le monde ne te veux pas du mal, il faut savoir bien s’entouré…

L’androgyne était pareil, autrefois. Il était encore plus heureux, maintenant, d’avoir su tourné sa vie de bord. Il posa sa main sur celle de la brunette, sur la table, et avança doucement :

-Nous sommes déjà amis, non?

Était-il le seul à penser qu’ils s’étaient déjà rencontrer, autrefois? Il rassembla son courage et demanda :

-Crois-tu au destin…? Que deux personnes puissent s’être-

Il fut coupé par la sonnerie du téléphone. Encore la radio.

-Excuse-moi.

Il se leva, délaissant la main de sa copine pour aller répondre.

-Hm? Je suis malade. Oui. Hmmhmm… Mettez un stagiaire… Ou Akatsuki. Hmm? Oui oui demain. Bonne soirée.

Il raccrocha et revint s’asseoir près de la jeune femme. La conversation devint plus casuelle.

-Aime tu le gâteau? Un ami à moi à une pâtisserie! Je te donnerais l’adresse si ça te plait…

L’animateur voulait tellement plus que ce genre de sujet mondain. En réalité, il aurait aimé que ça ne sonne pas aussi faux. Comment révéler à Tina ses impressions sur eux? Peut-être était-ce tout simplement un mauvais moment…

-La ville est supposée faire un spectacle de feux d’artifices, ce soir… Tu les aimes?
avatar
Nô Kotasu

Messages : 26
Date d'inscription : 07/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une deuxième rencontre hasardeuse [PV : Nô d'amour 8D]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum