All The Best People Are Crazy [PV Mamoru]

Aller en bas

All The Best People Are Crazy [PV Mamoru]

Message par Jonathan H. Mirai le Mar 14 Nov - 21:57

On ouvre la portière de la limousine et Jonathan sort sous les flashs des photographes. Habitué, il ne se sent plus agressé, depuis le temps, par les lumières aveuglantes et les questions pressées. Radieux, il sourit et salue les journalistes en se dirigeant vers l'entrée du chic restaurant. Le Great Wall est une véritable institution dans le quartier de Baoshì Town, et attire encore plus l'attention des médias depuis le récent décès de son propriétaire. 

— Monsieur Mirai ! lui crie un jeune journaliste en lui tendant son téléphone pour l'enregistrer. Nous avons entendu dire que vous alliez collaborer avec la police d'Asheimkai, pouvez-vous confirmer ?
- C'est vrai, admet-t-il avec un sourire bienveillant. Le conseil municipal est d'avis que certaines de nos plus récentes technologies pourraient aider les policiers à faire un travail plus efficace. Naturellement, il n'y a rien qui ne nous tienne plus à coeur que la sécurité des citoyens, chez Mirai Inc. 
— Pouvez-vous nous en dire plus sur ces fameuses technologies ?
— Nous allons donner une conférence de presse dans le hall du siège social à la fin de la journée. Elle sera diffusée en direct à travers toute la cité. Nous répondrons à toutes vos questions.

Il s’apprête à entrer dans le restaurant, protégé par d’imposants gardes du corps, lorsqu’une dernière question lui parvient :

— Avez-vous un commentaire à faire sur la récente mort d’HellRoy Jadziah ?

Il décline d’un geste las, refusant de commenter. Tout ce qu’il pense de cette tragédie est à quel point il est dommage qu’il n’aie jamais pu mettre Jadziah dans son lit.

Il est très bien reçu à l’intérieur du restaurant et on le conduit tout de suite dans un salon privé, réservé au préalable. Une odeur d’encens berce ses sens lorsqu’il s’installe, demandant la bouteille de vin rouge la plus chère de l’établissement. La rencontre avec le chef de la police se déroulera un peu plus tard. Pour le moment, il doit s’entretenir avec un invité un peu spécial. Jonathan a été agréablement surpris en recevant l’appel de l’homme étrange du bal. Il lui avait donné le numéro de l’une de ses secrétaires, bien sûr, et il n’y a aucun moyen pour que cet homme l’ait reconnu dans son costume. C’est justement ce qui rend sa curiosité charmante aux yeux du blond.

— Bonjour, Kotasu, le salue-t-il gentiment quand il arrive, escorté par l’une des serveuses. C’est un réel plaisir de vous rencontrer aujourd’hui. J’espère ne pas trop déranger votre horaire chargé.

Avec un sourire amical, il l’invite à s’asseoir et lui sert une coupe de vin.

— Je vais aller droit au but, j’ai un travail à vous proposer. Je suis prêt à vous offrir gros, mais il y a quelques …risques. Rien que je ne vous juge pas capable de gérer, soit. De plus…

Jonathan raffole des petites pauses dramatiques. Il porte sa coupe à ses lèvres avant de poursuivre.

— J’ai cru comprendre que nous avions une haine partagée pour un certain informateur…
avatar
Jonathan H. Mirai

Messages : 17
Date d'inscription : 05/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All The Best People Are Crazy [PV Mamoru]

Message par Mamoru Kaede Kotasu le Mer 11 Avr - 1:07


La nuit du Kotasu avait été pour le moins… Difficile. Enfin, pas qu’il s’en rappel, mais il s’en doutait puisqu’il s’était réveillé sur le plancher, dans son sous-sol, couvert de sang. Sur le mur, une énorme peinture ou les visages de ses parents avaient été noircis, il avait l’impression que malgré qu’il ne puisse pas voir leurs yeux, leurs regards le fixaient méchamment. Rapidement, il escalada les escaliers, inconfortable dans la pièce ou la mort planait.

Il avait une sorte de rendez-vous aujourd’hui. Un jeune homme costumé en femme l’avait invité ; le costume était convaincant, oui, mais celui qui avait vieilli avec Nô était difficile à floué. Il prit une douche rapide, mangea un plat douteux dans le frigo, et s’installa devant sa table de salon. Dans un petit plat, une quantité impressionnante de cocaïne, il en versa une petite portion sur la table, passant sa carte de crédit dedans pour la mettre bien droite.

Lorsqu’il se releva, c’était avec les pupilles bien dilatées. Il nourrit ses deux chiens, de véritables colosses, enfila son uniforme de policier et quitta sa maison, prenant bien soin de verrouillé derrière lui. Tout ce qui se trouvait dans sa demeure était une preuve incriminante contre lui.

Sa journée avait été amusante ; Une émeute avait éclatée, dans un quartier peu fréquentable de la ville et l’homme aux cheveux bleu était certain d’avoir casser de nombreux os. Il adorait l’armure anti-émeute, et les armes qui venaient avec. C’est encore sous l’adrénaline qu’il se dirigea à Baoshi, dans un restaurant qu’il n’avait jamais visité. Sa surprise était bien visible sur son visage carré lorsqu’on le mena devant Jonathan Mirai.

— Bonjour, Kotasu. C’est un réel plaisir de vous rencontrer aujourd’hui. J’espère ne pas trop déranger votre horaire chargé. 

Il secoua la tête, jetant des regards autours de lui, méfiant. Le blond l’invita à se joindre à lui, et le policier s’installa devant le PDG, attendant des explications,

— Je vais aller droit au but, j’ai un travail à vous proposer. Je suis prêt à vous offrir gros, mais il y a quelques …risques. Rien que je ne vous juge pas capable de gérer, soit. De plus… 

Mirai semblait se donner en spectacle, Mamoru n’osa pas dire quoi que ce soit, trop intéressé par ce qu’il semblait vouloir lui proposer.

— J’ai cru comprendre que nous avions une haine partagée pour un certain informateur…

Un sourire carnassier se dessina sur le visage du Kotasu. Il DÉTESTAIT Kaarasu Takami. À en mourir. Les choses qu’il voulait lui faire étaient plus horribles que tout ce qu’il avait déjà fait dans sa vie. Même combinées. Ce petit avorton de merde…

_Ah ouais c’est un enfoiré!

Il rigola, bien plus détendu maintenant qu’il croyait pouvoir faire la peau au brun sans que Nô lui en veuille trop. Il termina la coupe, qui semblait bien petite dans ses énormes mains, d’une traite. Le policier ne semblait pas du tout affecté par l’alcool ; Il y avait des substances bien plus puissantes en ce moment, dans son sang. Il se pencha vers le blond, lui offrant le sourire mystérieux, caractéristique des Kotasu.

_J'adore les risques, bordel!! Il parlait très rapidement, c'est un plus!!

Il s’esclaffa de nouveau. Son rire avait quelque chose d’inquiétant, trop strident et teinté de folie. Il tapa sur la table et fit signe à une jeune femme de lui resservir du vin, bien confortable avec son hôte.

_Alors vous pouvez m’expliquez cque vous avez en tête! Sans retenue!!

Il soutenait son regard, le menton appuyé sur ses mains, visiblement très intéressé par peu importe que ce le PDG allait lui offrir.
avatar
Mamoru Kaede Kotasu

Messages : 5
Date d'inscription : 21/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All The Best People Are Crazy [PV Mamoru]

Message par Jonathan H. Mirai le Lun 14 Mai - 23:56



—J’ai cru comprendre que nous avions une haine partagée pour un certain informateur…

L’effrayant sourire qui fend le visage du policier à ces mots ravit Jonathan.

— Ah ouais c’est un enfoiré! 

Le blond mêle son rire au sien, quoiqu’avec un peu plus de retenue. Cet homme ne connait visiblement rien des bonnes manières, mais bon, il n’est pas en position de s’en plaindre. Et puis, son étrange enthousiasme lui plait beaucoup.

— J'adore les risques, bordel!! C’est un plus!!


Jonathan le laisser s’exciter, souriant avec la bienveillance d’un maitre venant de proposer une promenade à son chien. Un chien capable de faire bien des ravages s’il on ne le retient pas assez solidement. Kotasu termine rapidement sa coupe et frappe violemment la table ; une façon bien rustre de réclamer un deuxième service. Lorsque la serveuse revient avec la bouteille, le bond l’attrape doucement par le coude et lui murmure à l’oreille :

— Je vous en prie, donnez lui tout ce qu’il veut et mettez ça sur ma note. Je vous donnerai un pourboire en conséquence.

La jeune femme lui sourit, complice, avant de s’éclipser de nouveau, laissant les deux hommes seuls.

— Alors vous pouvez m’expliquez c’que vous avez en tête! Sans retenue!!

— Votre enthousiasme me réjouit, Kotasu. Laissez-moi d'abord vous montrer quelque chose.

Il se penche sur sa mallette de travail et en sort une tablette électronique, très plate, qu’il dépose sur la table entre eux. Il ouvre une application de nouvelles et lui montre un article intitulé « La malédiction de la radio : le tueur aux ballons a encore frappé ! »

— Vous avez entendu parler de cette affaire ?

Il se penche vers le centre de la table pour pouvoir lui murmurer, en toute confidence :

— Vous savez, ma compagnie a signé une entente de collaboration avec le département de police d’Asheimkai, mais juste avant, nous avons décidé de mener certains tests, disons, clandestins. Nous avons installé nos minuscules caméras dans tous les postes et à l’avant des voitures de patrouille, entre autres. Nous avons capté des images, ma foi, très intéressantes.

Il espère lui faire comprendre qu’il connait son secret, mais n’a aucune intention de le dénoncer. Très loin de là ; il se considère comme un grand fan de ce tueur depuis son tout premier meurtre. Son mode d’exécution l’amuse beaucoup. C’est un homme qui a le sens du spectacle, sans l’ombre d’un doute. Après ce petit aparté, il se recule dans sa chaise, son sourire bienveillant de retour sur son visage.

— Je crois avoir ma petite idée sur l’identité du coupable, et j’aimerais beaucoup pouvoir obtenir votre aide dans le but de l’arrêter.


Il ferme l’article et lui montre une photo d’une jeune femme aux traits asiatiques, aux longs cheveux noirs et à l’air à la fois fatigué et glacial.

— Soo Lin Yao, la présente-t-il. J’ai entendu dire que vous l’aviez rencontrée au bal masqué des Jadziah.

La serveuse revient pour leur apporter de la nourriture. Jonathan range sa tablette.

— Elle se dit détective, mais je n’ai aucun doute sur le fait qu’elle soit derrière ces meurtres impressionnants. J’aimerais beaucoup avoir le point de vue d’un policier sur la question.

Il prend une gorgée de vin et ajoute, d’un ton anodin :

— Elle possède aussi une chose que Takami désire beaucoup, et je n’ai pas envie de lui donner ce qu’il désire.

avatar
Jonathan H. Mirai

Messages : 17
Date d'inscription : 05/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All The Best People Are Crazy [PV Mamoru]

Message par Mamoru Kaede Kotasu le Dim 26 Aoû - 17:28

_Alors vous pouvez m’expliquez cque vous avez en tête! Sans retenue!!

Le blond lui souriait, il semblait amusé ~  Ça ne dérangeait pas vraiment le policier, ce n'était pas la première fois que quelqu'un était ''choqué'' par son attitude. Le  PDG se pencha vers lui,

— Votre enthousiasme me réjouit, Kotasu. Laissez-moi d'abord vous montrer quelque chose.

Son cadet sorti une petite tablette, captant l'attention du Kotasu. Il lui présenta un article sur un meurtrier, son sourire se fit un peu plus mauvais. Mirai n'était pas très large, ce ne serait pas vraiment difficile de séparer sa tête du reste de son corps, hm.  Il ancra son regard dans celui du blond, alors qu'il continuait,

— Vous avez entendu parler de cette affaire ?

Il s'approcha, baissant le ton,

— Vous savez, ma compagnie a signé une entente de collaboration avec le département de police d’Asheimkai, mais juste avant, nous avons décidé de mener certains tests, disons, clandestins. Nous avons installé nos minuscules caméras dans tous les postes et à l’avant des voitures de patrouille, entre autres. Nous avons capté des images, ma foi, très intéressantes.

Le Kotasu s'approcha à son tour, appuyant son menton dans sa main ~ Il attendait que Mirai lui propose son arrangement. Il ne s'attendait pas vraiment à ce que ce soit relier à ses... Loisirs, mais était prêt à au moins écouter ce qu'il voulait de lui. Le blond ne comptait visiblement pas le dénoncer mais le policier ne comptait tout de même pas laisser le PDG lui faire du chantage. Il se redressa, s'éloignant du Kotasu par la même occasion.

— Je crois avoir ma petite idée sur l’identité du coupable, et j’aimerais beaucoup pouvoir obtenir votre aide dans le but de l’arrêter.

Il hocha la tête, un sourire qui se voulait bienveillant trônant toujours sur son visage. De l'extérieur, il était très clair qu'ils n'étaient pas des hommes très fiables. Il lui présenta une photo, Mamoru reconnu la jeune femme ; Elle avait interrompu lui et Nô. Son petit frère s'était ensuite sauver avec cet ENFOIRÉ DE KAARASU.

— Elle se dit détective, mais je n’ai aucun doute sur le fait qu’elle soit derrière ces meurtres impressionnants. J’aimerais beaucoup avoir le point de vue d’un policier sur la question.

Il hocha la tête, l'idée lui semblait déjà bonne. Il jeta un coup d'oeil à sa nourriture, trouvant l'assiette trop petite. Il allait devoir manger encore, plus tard. Étrangement, il aimait bien que le blond trouve ses meurtres impressionnants.

— Elle possède aussi une chose que Takami désire beaucoup, et je n’ai pas envie de lui donner ce qu’il désire.

Entendre ce nom le mettait toujours dans une humeur massacrante, alors que Mirai lui propose de lui faire du mal était très agréable. Une fois de plus, il termina sa coupe en quelques gorgées, toujours non affecté par le vin. Le policier passa sa main dans ses cheveux, ébouriffant ses mèches bleues.

_D'accord, Mirai. En tant que policier, le dénouement positif de cette histoire me tient également très TRÈS à coeur.


Il sourit et prit une grande bouchée de sa nourriture. Il était un homme naturellement bruyant, même lorsqu'il essayait d'être subtile comme maintenant. Il s'imaginait déjà en train de défoncer Kaarasu, se débarrasser d'une petite chinoise semblait être une tâche assez facile  pour un résultat aussi satisfaisant. Un sourire carnassier déformait son visage.

_Alors? Elle se cache ou miss la détective?

Il semblait excité de réaliser le plan que Jonathan ne lui avait même pas encore expliquer ;  ce dernier n'avait qu'à lui pointer la direction générale de Soo Lin.  
avatar
Mamoru Kaede Kotasu

Messages : 5
Date d'inscription : 21/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All The Best People Are Crazy [PV Mamoru]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum