Dans la pénombre (Keros) //TERMINÉ//

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans la pénombre (Keros) //TERMINÉ//

Message par Tina le Lun 15 Fév - 17:57

Tina regarda le soleil se coucher, ça faisait très peu de temps qu’elle était éveillée et elle n’était pas d’humeur à tuer quelqu’un ce soir. Heureusement pour elle, son Bosse ne la forçait pas à travailler quand elle ne le voulait absolument pas.
Elle s’habilla, enfila sa longue veste traînante et alla errer dans les rues, comme il faisait à peine nuit il y avait encore du monde dehors, elle préféra aller dans les quartiers mal famé. Là où elle allait, chacun savait qu’il ne fallait surtout pas la chercher, ni même la défier du regard.

Il y avait des clochards, des dealers, des familles trop pauvres pour se payer quoique se soit, des petits jeunes qui voulaient s’attirer des ennuis, des prostituées qui allaient commencer leur tourné et d’autres choses plus ou moins malsaine.
Elle se sentis observé, mais elle ne savait pas si c’était de la crainte ou du défi, pourtant personne n’oserait la défier. Elle tourna dans une ruelle, puis une autre et sema facilement son observateur avant de marcher derrière lui. Lorsqu’il s’arrêta elle lui murmura dans l’oreille comme un songe :

« Me suivrais-tu ? »
avatar
Tina

Messages : 80
Date d'inscription : 28/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la pénombre (Keros) //TERMINÉ//

Message par Keros Yüeh Jadziah le Lun 15 Fév - 18:45

Keros avançait dans la nuit, ne portant pas attention aux autre êtres humains qui l'entouraient, les voyant d'avantage comme une masse bruyante et puante. Il n'aimait pas vraiment la ville, ayant été élever dans un charmant domaine en campagne, mais il venait tout de même y travailler puisque les offres étaient nombreuses.

Étant hitman, peu de gens connaissait son visage ~ fils d'un homme important (qui se reposait, maintenant, ne prenant plus part à l'excitation d'Asheimkai), son nom était connu, mais peu savait son implication dans la mafia. C'était beaucoup mieux pour lui ; un assassin ne devait pas être reconnu.

Il marchait sans but, son regard cramoisi ne se fixant sur rien de particulier. Il venait de finir de travailler et dans ses oreilles résonnaient toujours les cris de douleurs de sa précédente victime. Le taciturne ne ressentait pas de remords, mais n'éprouvait pas de plaisirs à la tâche non plus : ce genre de choses devaient être faites, à Asheimkai, et il préférait savoir qu'elles étaient faites rapidement.

Les passants ne le bousculaient pas, c'était un homme grand et large et bien que son visage était vide de toute émotion, ils préféraient ne pas voir la colère remplacer sa neutralité.

Devait-il rentrer à la maison, maintenant? Les images se bousculaient dans sa tête. HellRoy s’inquiéterait s'il le voyait aussi passif : il était beaucoup plus vif lorsqu'il était en compagnie de son père. Les deux hommes s'entendaient bien.

On murmura dans son oreille, mais il ne réagit pas d'avantage, se retournant vers son interlocutrice ; l'assassin n'avait absolument pas compris ce  que la demoiselle venait de lui dire. Vu ses vêtements pour le moins... Révélateurs, il se doutait que c'était une travailleuse de la rue. Il ne connaissait pas Tina, malgré qu'ils étaient tout les deux du milieu, il ne intéressait pas aux... ''Collègues''.

-Pardon?

Il passa une main dans sa longue chevelure noire et ajouta, refusant toute approche de la jeune femme :

-Je ne suis pas intéressé.


Puis il s'alluma une cigarette, prêt à quitter la brunette qu'il avait injustement qualifier de prostitué, ne s'attendant pas à une réponse.
avatar
Keros Yüeh Jadziah

Messages : 15
Date d'inscription : 15/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la pénombre (Keros) //TERMINÉ//

Message par Tina le Mar 1 Mar - 19:54

-Pardon?

Lorsqu'il se retourna, Tina eut un petit rictus, elle ne reconnaissait pas vraiment la présence de toute à l'heure et cet air ahuris, un peu dans la lune signifiait vraiment que si il la suivait ce n'était pas son intention.
L'énergumène remit ses cheveux en place comme ces personnes qui ont la grosse tête et ajouta :

-Je ne suis pas intéressé.

La jeune femme eut seulement un toc du coin de la lèvre comme un rictus à répétition pour marqué une colère et une confusion qui montait en elle. Ce petit morveux venait de la prendre pour une pute ?!
Bon d'accord la miss avait un décolleté généreux MAIS elle avait également un pantalon et pas de talon aiguille et une grande, très grande veste pour cacher ses ravissants attributs. Et même si elle n'était pas d'une très grande éducation, elle trouvait son boulot très respectable (pour son corps du moins, pas pour son âme, c'est autre au chose).

Tina finit par avoir un grand sourire lorsque le jeune homme s'alluma une cigarette. Il commença à partir alors Tina l'agrippa l'épaule pour qu'il se retourne, sans quitter son sourire presque innocent. La belle posa ses deux mains sur les épaules du jeune homme et s'appuya dessus pour lui donner un violent coup de genou légèrement en haut de la ceinture. Ayant certainement fait assez mal à son inconnu pour le faire revenir sur Terre, Tina sortit son arme qui était bien planqué sous sa veste et le pointa entre les deux yeux du jeune homme. Elle ne souriait plus du tout, même ses yeux tiraient des lasers. Elle le chargea devant lui pour dire que ce n'était pas de la rigolade et dit d'une voix glaciale :

"Généralement on me paye pour tuer petit. Et on me paye plutôt bien. Tu devrais savoir que les prostitués sont beaucoup plus révélatrice. Quoiqu'en fait … comme je vais te mettre une balle dans la tête tu n'as pas besoin de le savoir. Une dernière parole avant de rejoindre le paradis ?"
avatar
Tina

Messages : 80
Date d'inscription : 28/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la pénombre (Keros) //TERMINÉ//

Message par Keros Yüeh Jadziah le Jeu 3 Mar - 12:00

-Je ne suis pas intéressé.

Tout ce que voulait le chinois, à ce moment, était retourné chez lui. La femme sourit derrière lui, mais il ne put apercevoir son rictus puisqu’il lui faisait déjà dos. Keros s’alluma une cigarette, ayant déjà oublié la brunette. Ce genre de choses arrivait tous les jours à Asheimkai.

La demoiselle l’agrippa et le força à se retourner, lui offrant un sourire ‘’amical’’ : elle était persistante… Puis elle enfonça son genou dans son ventre. Le brun, bien que surpris, n’eut pas très mal (la différence de force physique était astronomique et bien évidente) mais baissa la tête par reflexe. Lorsqu’il releva les yeux, ce fut pour apercevoir le canon du fusil de la jeune femme. Sa voix se fit entendre de nouveau :

-Généralement on me paye pour tuer petit. Et on me paye plutôt bien. Tu devrais savoir que les prostitués sont beaucoup plus révélatrice. Quoiqu'en fait … comme je vais te mettre une balle dans la tête tu n'as pas besoin de le savoir. Une dernière parole avant de rejoindre le paradis?


Toujours aucune émotion ; ce n’était pas la première fois qu’on lui planquait une arme contre le visage. Il avait une vie mouvementé. Néanmoins, ayant très hâte de rejoindre son chez-soi, le Jadziah ne comptait pas mourir… Du moins pas ce soir.

Très rapidement, il s’approcha de la jeune femme, arrivant à lui retirer son arme et à la faire passer par-dessus son épaule, la laissant tomber au sol, derrière lui. Il défait les différentes parties de l’arme et les déposa aux côtés de la brunette. Elle pourrait le reconstruire plus tard, hm.

Le chinois se retourna vers son agresseur et expliqua calmement :

-Je suis désolé si je vous ai insulté… Ou si je vous ai fait mal.

Il écrasa sa cigarette au sol, jugeant que ce n’était peut-être pas le moment de décompresser.

-Je ne compte néanmoins pas me battre avec vous.

Il s’assura rapidement qu’elle ne s’était pas blessé, d’un seul coup d’œil, et se prépara à partir :

-Et je crois en la réincarnation.

Et voilà. Maintenant il pouvait rentrer. Ah. L’esprit déjà ailleurs, il laissa l’inconnue derrière lui. Il fit cependant face à un groupe qui semblait pour le moins… Mécontent.
Les assassins comme eux n’avaient pas une réputation resplendissante ; nombreux étaient leurs ennemies. Si Keros faisait de son mieux pour rester inconnu, il lui semblait que les choses étaient différentes pour la brunette. Les nouveaux venus leurs en voulaient au deux, apparemment, et trouver le duo mortel ainsi ensemble était un véritable cadeau de la vie.

Deux pierres d’un coup…

Ou quelque chose du genre.

Le Jadziah sorti sa propre arme à feu et en tira un dans l’œil avant de se retourner vers la jeune femme, qui était en train de se relever, et de la prendre par le bras pour l’obligé à le suivre dans l’autre direction.
Bon, ils avaient eu leurs petits différents (elle avait essayé, notamment, de le tuer cinq minutes avant),  mais il ne pouvait pas la laisser mourir… Car ça serait sa faute : Il avait détruit son arme. Ils coururent un long moment et le chinois la lâcha au milieu de leur course, sachant qu’elle allait le suivre si elle était intelligente.

Il se planqua derrière un mur, caché dans l’obscurité. Il pouvait toujours entendre leur ennemis les chercher. Il murmura à sa compagnonne :

-Vous ne semblez pas très appréciée par ces hommes…

Keros ignora le fait qu’ils le cherchaient aussi.
avatar
Keros Yüeh Jadziah

Messages : 15
Date d'inscription : 15/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la pénombre (Keros) //TERMINÉ//

Message par Tina le Jeu 3 Mar - 12:33

"Généralement on me paye pour tuer petit. Et on me paye plutôt bien. Tu devrais savoir que les prostitués sont beaucoup plus révélatrice. Quoiqu'en fait … comme je vais te mettre une balle dans la tête tu n'as pas besoin de le savoir. Une dernière parole avant de rejoindre le paradis ?"

Evidemment si Tina savait qu'elle avait en face d'elle le fils de HellRoy, elle se serait bien abstenue de le menacer d'une arme, pas par crainte de ce dernier mais surtout qu'elle ne voulait pas d'ennuis avec le Boss en mettant la zizanie dans sa mafia.

La belle regarda l'inconnu qui semblait vraiment en avoir rien à faire de mourir. Avant même qu'elle ne pus tirer, le jeune homme lui agrippa la main pour l'éjecter au sol pendant qu'il désassemblait son arme. Un peu sonnée, elle ne se redressa pas tout de suite.

-Je suis désolé si je vous ai insulté… Ou si je vous ai fait mal. Je ne compte néanmoins pas me battre avec vous.


Ce petit morveux savait très bien se défendre. Pour un morveux. Tina finit par se redresser pour constater que son nouveau joujou était en morceaux (enfin … démonté en morceaux). Elle adressa un regard furieux au jeune homme alors qu'il s'en allait

Et je crois en la réincarnation.

Tina se releva doucement pour s'en aller de l'autre coté, pas besoin d'une arme à feu pour le moment, du moins c'est se qu'elle pensait. Elle entendit un coup de feux et la seconde d'après elle se fit entraîner par l'inconnu entre les ruelles. Elle regarda une seconde derrière elle pour voir se qui se passait tout en suivant le jeune homme. Ils firent par se cacher derrière un mur, jugeant que la pénombre les dissimulaient assez bien.
Tina jugea que d'après les réflexes de ce garçon, ils devaient appartenir au même milieu.

-Vous ne semblez pas très appréciée par ces hommes…

La belle lui adressa un rapide regard avant de sortir un œil de leur cachette et observer l'ennemi. Un groupe d'hommes, tous armés de revolver mais aucun ne semblait avoir de recharge, donc il suffisait de les mettre à sec et les neutraliser à mains nues. C'était très faisable !

"J'ai du émasculer le gars tout à droite … et laisser son frère mourir en le vidant de ses tripes."

Tina revient dans la planque, sereine, presque riante, le souvenir de ce gars en train de la supplier était tout de même assez hilarant et il voulait certainement se venger en ramenant un groupe de pote comme un petit collégien à la sortit de l'école.

"Je peux bien m'en occuper toute seule, ils ne sont que six."

Bien sûr elle voyait bien par la détermination de ce groupe qu'ils ne la cherchaient pas qu'elle mais ce gamin (qui doit avoir son age) lui avait un peu sauver la vie, et elle n'aimait pas trop avoir de dette sur le dos.
Tina tendit la main pour qu'il lui donne son arme ... ou pas
avatar
Tina

Messages : 80
Date d'inscription : 28/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la pénombre (Keros) //TERMINÉ//

Message par Keros Yüeh Jadziah le Jeu 3 Mar - 13:15

-Vous ne semblez pas très appréciée par ces hommes…

Elle ne répondit pas. La demoiselle jeta un coup d’œil, et il resta caché. Il ne se considérait pas comme dans de beaux draps : cette situation n’avait rien de particulièrement spéciale. C’était le genre de choses auxquelles il fallait s’attendre lorsqu’on commençait à travailler dans la mafia. La vie pouvait s’arrêter à n’importe quel moment.

-J'ai dû émasculer le gars tout à droite … et laisser son frère mourir en le vidant de ses tripes.

Charmant. Il était plutôt du genre ‘’propre’’ lorsqu’il assassinait. Il n’aimait pas se salir.

….

Pourquoi ne pouvait-il pas simplement rentrer à la maison?

La belle se prononça de nouveau, le brun l’écoutant attentivement :

-Je peux bien m'en occuper toute seule, ils ne sont que six.

Elle semblait beaucoup trop excitée de le faire. Elle tendit la main pour qu’il lui donne le pistolet.



Ce qu’il fit. Keros ne semblait pas trop nerveux de savoir son arme dans les mains de la jeune femme qui avait pointé la sienne sur lui quelques minutes avant.

Confiance en soi…

Ou quelque chose du genre.

Il l’a regarda tirer sur les hommes, qui furent pris par surprise. Il ne sorti de sa cachette que lorsqu’un homme, également dissimulé dans le noir, était prêt à attaquer la demoiselle. Seulement alors Keros se mit à l’action, sortant une petite dague pour la planter dans la gorge de l’ennemi, grimaçant lorsque le sang de ce dernier le doucha.

Rentrer à la maison lui semblait de plus en plus délicieux… Et difficile.

Rapidement, seuls les deux assassins furent encore debout. Essuyant comme il pouvait ses mains d’un mouchoir, le chinois se retourna vers sa seule ‘’alliée’’ dans ce combat et lui demanda :

-Vous n’êtes pas blessée?


Mieux valait être aimable avec les gens de son niveau. Si elle se fâchait, l’un des deux ne survivrait pas jusqu’au matin, et vraiment… Il avait terriblement envie de rentrer à la maison avant le lever du soleil.
Il se pencha pour agripper une assez jolie arme à feu, caché dans les restes du groupe de mécréants. Il l’a nettoya rapidement et la tendit à la brunette, désignant son propre fusil de signe de tête. Le nom Jadziah était écrit dessus, c’était une pièce d’une qualité incroyable et elle était magnifique.

-On échange?
avatar
Keros Yüeh Jadziah

Messages : 15
Date d'inscription : 15/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la pénombre (Keros) //TERMINÉ//

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum